PARTAGER

La mer a encore fait des victimes .En effet 03 jeunes originaires de la commune de Dahra dans le département  de Linguère ont trouvé la mort sur les cotes libyennes.

Les victimes sont  Bamba Samb tailleur né en 1989 fils de Abdou Sam et Nafi Ndiaye ,Abdoulaye Séne né en 1988 commerçant  fils de Mamadou Séne et Penda Dia  et Mody Sow ne en 1994 élève en classe de première au lycée moderne de Dahra et fils de Diadié Sow et de feue Fatou Bintou Sow. Selon des sources proches des familles plus de 42 jeunes avaient quitté la ville de Dahra pour Dakar.

La plupart  d’entre eux n’avait pas l‘autorisation de leurs parents en s’engageant dans cette aventure. Tous ces candidats à l’émigration guidés par un convoyeur qui certainement serait originaire de Dahra  sont allés à Dakar .Et là  ils ont pris les bus en direction du Mali  puis au Niger où les attendait leur convoyeur. Arrivé là bas les jeunes sont transportés par des véhicules 4  /4 pour aller en Libye. Une fois   en Libye les candidats à l’émigration clandestine déboursent chacun la somme de 400.000frs pour la traversée de la mer vers le sol italien. Selon nos sources ces jeunes ont pris place à bord d’une embarcation pour l’Italie en provenance de la Libye.

Malheureusement le bateau où ils étaient a éclaté beaucoup de jeunes ont perdu la vie dans ce naufrage .Ce drame a surpris les familles des victimes domiciliées au quartier loumbeul  qui s’en remettent à Dieu .C’est Baba Samb instituteur de profession     le grand frère  de Bamba Samb qui nous raconte ici  comment son petit s’est retrouvé en territoire libyen : «  mon petit frère exerçait le métier de tailleur à Dakar où  il avait son propre atelier et les affaires bien pour lui .Un jour il a été contacté par un de ses amis qui lui demandait de prendre contact avec un convoyeur .Comme il aimait l’émigration il nous a caché son projet de voyage .Il a vendu presque tout son matériel et fermé l’atelier .C’est comme ca qu’il est parti rejoindre le groupe de migrants au Mali pour aller en libye. Une semaine après son arrivée en Libye il nous appelé au téléphone pour nous demander de prier pour lui. Ce jour là nous étions trop inquiets mais comme le coup était  déjà parti on ne pouvait rien faire .J’ai appris la nouvelle de sa mort un mois après par le biais d’un rescapé du naufrage un certain Baba Laobé Sow  qui se trouve  être le grand frère de l’une des victimes Mody Sow qui nous appelé pour nous informer la mort de mon petit frère ».

Le rescapé Baba Laobé  Sow qui se trouve actuellement en territoire italien a déclaré qu’ une vingtaine de jeunes dahrois sont toujours coincés en connexion (en Libye) ,une dizaine portés disparus et le reste dans l’eau .Beaucoup de familles pensent que leurs enfants ont déjà traversé Libye alors qu’ils sont morts révèle –t-il. Depuis l’annonce de la mort de ces 3 jeunes c’est l’inquiétude  totale  chez les familles dont leurs enfants s’étaient rendus en Libye. Ce matin au quartier Loumbeul où la plupart des jeunes sont originaires, la consternation et la tristesse se lisaient  sur les visages  lors des funérailles du défunt  Mody Sow.

Doudou Thiane DahraDjoloff.com

finale-ouzin-ndiaye3

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here