PARTAGER

Face à la pandémie du corona virus les autorités ont pris la décision d’instaurer un couvre-feu à partir de 20h jusqu’à 06h du matin.

D’autres mesures comme la suspension du marché hebdomadaire communément appelé LOUMA a été décidée par le conseil municipal de cette dite commune. Une mesure salutaire si l’on sait que la ville de TOUBA qui est à quelques kilomètres de dahra avait été déclarée zone où la maladie sévissait et que des milliers de commerçants viennent chaque dimanche à ce LOUMA.

Ces différentes mesures ont des conséquences sociales et économiques dommageables pour différentes couches : commerçants, éleveurs, charretiers, vendeurs de sauvette, talibes, bref la quasi totalité des populations ont durement ressenti les effets de ces mesures.

Face à cette situation la mairie de dahra fait jusqu’à présent dans l’indifférence. Aucun appui aux couches vulnérables au moment où des communes voisines avec des budgets presque cinq fois moins que celui de la commune de dahra ont respectivement levé des fonds de 5 millions et 7,5 millions pour leur population.
Pourtant y’a une rubrique dans la nomenclature budgétaire dédiée aux populations en ces moments d’urgence.

Monsieur le maire et son équipe sont toujours aux abonnés absents pendant ces périodes où la population a vraiment besoin de leur soutien !!!

N’essayez surtout pas de faire la récupération avec les aides que l’état est entrain de faire dans le cadre de cette lutte en dégageant une enveloppe financière de 69 milliards.

Idrissa Samb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here