PARTAGER

Le Conseil Ouest et Centre Africain pour la recherche et le développement agricole milite pour des semences de qualité en vue d’appuyer la compétitivité agricole des pays a indiqué son Directeur exécutif Abdou Tenkouano qui a invité le secteur privé à s’approprier le système.

Les gouvernements ont pris conscience de la nécessité de disposer des semences de qualité et ont mis en place des politiques pour arriver à faire en sorte que les paysans aient des semences performantes des variétés adoptées à leurs besoins mais aussi porteuses de production pour le marché a déclaré Mr. Tenkouano à l’occasion de la 4ème Réunion Statutaire du Comité Régional des Semences et Plants de l’Afrique de l’Ouest (CRSPAO)

La rencontre permettra de voir à quel niveau, les réglementations régionales ont été appropriées dans les pays a-t-il dit notant qu’il s’agira aussi de discuter de la place du secteur privé dans la production de semences pour mieux satisfaire les producteurs.
C’est aussi le lieu d’appeler le secteur privé à rentrer en force dans ce système et de discuter des modalités d’organiser cette passerelle entre le public et le privé a-t-il souligné, expliquant que le Sénégal est un leader dans ce domaine c’est ce qui explique d’ailleurs le Choix de Dakar pour abriter cette réunion en vue de se concerter sur l’état d’avancement de la mise en oeuvre de ces politiques dans nos différents pays a fait remarquer le Directeur exécutif du Coraf.

Parmi les défis Abdou Tenkouano à souligné la nécessité de connaître et de mettre à disposition les quantités de semences dont on a besoin mais également d’avoir une bonne cartographie des systèmes de livraison.  Tout en réagissant sur une éventuelle menace d’insécurité alimentaire dans certains pays de la Sous Région Mr Tenkouano a indiqué que le Coraf en tant qu’ institution de coordination   » sonne l’alerte avec ses partenaires de mobilise les bonnes volontés pour chercher les semences rapidement cela est d’autant important que souvent on pense à l’alimentation et non à produire pour celle ci a-t-il  martelé

Il faut que la crise alimentaire passe pour que survienne une crise semenciere c’est en ce sens que le Coraf attire l’attention des autorités sur la nécessité d’avoir en plus d’une réserve régionale alimentaire, une autre pour une autre pour les semences à expliqué le Directeur exécutif.

Quant à Monsieur Boubacar Dramé représentant du Papa Abdoulaye Seck ministre de l’Agriculture et de l’Équipement Rural s’est félicité de l’honneur d’abriter du 9 au 11 juillet 2018 la Réunion ordinaire du Conseil Régional des semences et Plants de l’Afrique de l’Ouest ( CRSPAO).  Après Abidjan où il a été lancé en 2015; Bamako en 2016 puis Ouagadougou en 2017, cette 4ème Réunion du CRSPAO qui se tient à Dakar a pour objectif

-De faire le point sur l’état de mise en oeuvre des conclusions et recommandations issues de la rencontre de l’Ouagadougou de 2017,
– D’évaluer au niveau de chaque membre la mise en oeuvre du règlement semencier harmonisé et enfin:
-De mesurer l’operationnalisation de l’accord de coopération en matière de semences entre les pays membres de la CEDEAO de L’UEMOA et CILSS a-t-il expliqué tout en soulignant que l’harmonisation effective de la réglementation semenciere dans la l’espace CEDEAO -UEMOA- CISS que nous nous sommes librement fixés, permettre à terme la libre circulation des semences produites dans notre espace, pour le plus grand profit de nos producteurs.

Pour atteindre pleinement cet objectif nos Étatsdevront donner la priorité à la mise en oeuvre de la réglementation semenciere et se montrer solidaire. Il nous faut donc poursuivre la sensibilisation dans les differents États membres en direction des décideurs politiques mais également à l’endroit des autres partenaires de la sous filière de nos politiques sous régionales en particulier de la règlementation semenciere harmonisée. Je remercie aussi l’ensemble des partenaires techniques et financiers qui nous accompagnent au quotidien dans notre marché vers l’émergence économique,  à travers l’émergence de la sous filière semence a-t-il martelé
Il faut accroître de manière générale les capacités de l’ensemble des acteurs afin qu’ils profitent pleinement des fruits de l’harmonisation qui nous est si chère.
Mr. Boubacar Dramé représentant du ministre de l’Agriculture et l’Équipement Rural a remercié le Coraf qui en assure la présidence.

Massamba Camara Senvisions.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here