PARTAGER

Le président américain Donald Trump a affirmé ce samedi 2 décembre que son ex-conseiller à la Sécurité nationale Michael Flynn, inculpé la veille pour avoir menti au FBI dans l’affaire des ingérences russes présumées, n’avait rien commis d’illégal pendant la période de transition, entre la victoire du républicain et son arrivée à la Maison Blanche.

« J’ai dû limoger le général Flynn parce qu’il a menti au vice-président et au FBI. Il a plaidé coupable de ces mensonges. C’est triste parce que ses actions pendant la transition étaient légales. Il n’y avait rien à cacher ! », a-t-il écrit sur Twitter à la mi-journée, s’exprimant pour la deuxième fois depuis le début de matinée sur cette enquête potentiellement explosive qui touche désormais le premier cercle de son entourage.

Avec RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here