PARTAGER

Un restaurateur répondant sous le nom de A.Diédhiou accompagné de sa fille a été sauvagement agressé par 7 bandits armés de coupe-coupe sous le pont de la patte d’Oie. L’agression a eu lieu le 3 octobre dernier mais ce n’est que le 21 octobre que la victime a daigné porter plainte au commissariat des Parcelles Assainies.
Il s’appelle A. Diédhiou. Il était accompagné de sa fille à bord de sa moto vers minuit, le 3 octobre dernier. Ce père de famille qui est restaurateur avait quitté son lieu de travail, pour se rendre à son domicile. Mais puisqu’il voulait acheter du « Thaickry » pour sa fille, qui était sur sa moto, il dit avoir fait un détour dans une boutique des Hlm Grand –Yoff, avant de poursuivre son chemin. C’est arrivé sous le pont de l’Emergence, qu’il a aperçu un homme brandissant un coupe-coupe. Ayant brusquement arrêté la moto pour éviter le danger, il indique que c’est là que sa fille lui a signalé qu’ils étaient suivis par derrière. Ils étaient en réalité, au moins 7 individus à vouloir s’attaquer à eux. Et finalement, ce sont ceux qui étaient derrière eux qui ont arraché le sac de sa fille, avant de prendre la poudre d’escampette, informe Vox Populi. Là où celui qui était devant lui, a brandi son arme. Par réflexe de survie, il dit avoir paré le coup. Saignant abondamment, le sieur Diédhiou doit sa vie grâce à la rapidité de la prise en charge à l’hôpital.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here