PARTAGER

Alé MBAYE est un artiste djolof djolof  qui occupe le cœur de nombre de mélomanes. Dans cette interview accordée à senvisions.com, le chanteur, boucher de son état parle à cœur ouvert : son parcours, son titre dédié à Macky SALL candidat à la présidentielle de 2012, ses relations avec le ministre Aly Ngouille NDIAYE mais aussi son album qui sera très bientôt sur le marché.

 SENVISIONS.COM : Qui est Alé MBAYE ?

Alé MBAYE : Tout d’abord je rends grâce à DIEU et son prophète Mohamed (psl). Je remercie également mes défunts parents qui m’ont inculqué des valeurs et m’ont appris le sens de la vie.

Je suis un natif de Linguère et j’ai commencé à chanter depuis ma tendre enfance. Feu El hadji Ndiaga MBAYE m’a beaucoup inspiré et je suis devenu chanteur grâce à lui. Momar Cissé SECK aussi a beaucoup contribué dans ma formation. Achaque fois qu’il avait des programmes dans le département de Linguère, il m’invitait et je faisais des spectacles. Grand Gade Fall également me conviait à ses évènements un peu partout :Louga, Tambacounda, Dakar…. Je jouais avec Ndiaga liza dans les différents programmes de lutte et dans lescérémonies familiales et on formait un duo de choc. On me donnait le nom de Ndiaga Mbaye numéro 2.

SENVISIONS.COM : comment est venu le choix porté sur une carrière artistique ?

Alé MBAYE : J’ai l’art dans mon sang. Je ne pouvais pas faire autrement. Assane Marokhaya SAMB est mon oncle, la grande chanteuse Daro Mbaye est ma tante et Sidy SAMBest un cousin à moi. Retenez que Ndiaga MBAYE est mon idole. Une fois il est venu jouer à Linguère. Il m’a demandé de le rejoindre sur la scène, on a chanté ensemble et les spectateurs ont tous apprécié. Le lendemain on s’est vu et il m’a beaucoup conseillé en me disant ceci « Tu peux aller loin si tu es patient et sûr de toi mais il faut toujours jouer avec le l’instrument Xalam ça marche bien avec ta voix ».

SENVISIONS.COM : quels sont les titres que tu as réalisé ?

Alé MBAYE : J’ai sorti 3 titres qui ont cartonné pendant des moments. « Bété bété » que j’ai dédié à Aly ngouille NDIAYE ; « macky yow la » un titre que j’ai chanté en 2012 pour MACKY SALL. Je vais faire une révélation. Je fais partie des premiers chanteurs qui ont cru à une victoire de Macky en 2012. Je l’ai accompagné dans ses différentes tournées préélectorales dans le djolof : bakedji, labgar, loumbal djiby. J’ai aussi chanté le djolof à travers Djiby Yacine NDIAYE l’actuel DG de l’ANER.

SENVISIONS.COM : quels sont tes rapports avec le ministre Aly Ngouille NDIAYE ?

Alé MBAYE : Aly Ndiaye fils de feu Mor Dior NDIAYE a été à l’origine de nos rapports. Un jour, je revenais de Tamba, il devait avoir un programme au niveau de la radio Djolof fm dont il était le directeur. Il m’a invité à la cérémonie ; j’ai produit un joli spectacle et il me proposa de rencontrer Aly Ngouille NDIAYE. Avec mon ami Pape MBAYE nous sommes venus à Dakar voir le frère Aly NGOUILLE Ndiaye et il nous a bien accueillis dans son domicile.

Apres quelques salutations d’usage il m’a demandé si je pouvais chanter ? Laréponse était affirmative et il a promis de me soutenir pour une production éventuelle. C’est ainsi que j’avais  sorti « bété bété »

SENVISIONS.COM : djolof regorge des talents mais ils ont du mal à s’éclore. Quel est le problème selon vous ?

Alé MBAYE : tout le monde sait que djolof est naturellement une terre culturelle. Nous avons des potentialités mais nous sommes confrontés à des difficultés énormes liées à un manque criard de moyens. Les bonnes volontés doivent nous venir en aide car la culture est au début de tout processus de développement économique. Par exemple Bassirou KA est entrain de valoriser la culture avec un festival Djolof sunu culture qu’il organise chaque année. Toutes ces actions méritent d’être pérennisées dans l’intérêt supérieur des artistes.

SENVISIONS.COM : on a l’habitude de dire que l’art ne nourrit pas son homme. Qu’en pensez-vous ?

Alé MBAYE : c’est vrai. Certains me disent que depuis que tu as chanté le Président Sall tu es toujours dans la galère alors que le Président ne cesse d’appuyer des artistes qui l’ont soutenu. Il faut comprendre que la chanson dédiée à Macky Sall a été composée pour soutenir et rendre hommage à ALY NGOUILLE NDIAYE un fils du terroir. Aujourd’hui, je voudrais bien qu’il m’amène chez le président pour qu’enfin je puisse lui dire que mon rêve est devenu réalité et par la mêmeoccasion le féliciter sur les réalisations de son gouvernement dans tout le djolof. Nous avons des routes des forages et beaucoup d’infrastructures flambant neuves en un temps record. Je remercie le ministre Aly Ngouille qui travaille quotidiennement pour l’émergence du djolof. Je lui renouvèle tout mon engagement.

SENVISIONS.COM : hors des micros et autres spectacles que faites-vous dans la vie ?

Alé MBAYE : je suis un vendeur de viande. Un métier très noble. Mon défunt père m’a très tôt appris ce travail. Alhamdoullilah je parviens à nourrir ma famille et à satisfaire mes besoins. Cependant nous devons être soutenu dans des projets porteurs afin d’augmenter nos revenus.

SENVISIONS.COM : que prépares ALE MBAYE pour ses nombreux funs ?

Alé MBAYE : Je suis dans mon coin et je travaille nuit et jour pour faire plaisir à mes funs. Je n’ai pas le droit à l’erreur et l’avenir nous édifiera. Dieu est le seul juge. Je vais encore surprendre mon public.

SENVISIONS.COM : un mot sur la nuit du djolof prévue le 7avril

Alé MBAYE :A travers cette nuit et le combat de lutte placé sous le sceau du djolof tout le djolof est quand même honoré. C’est le moment pour nous de taire nos querelles et se retrouver autour d’un seul objectif qui peut se résumer à: l’émergence, la visibilité et l’attractivité de notre terroir. Je lance un appel à tout le monde pour que cet évènement soit auréolé de succès.

Mamadou Mangane Senvisions.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here