PARTAGER
Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a jeté une grosse pierre dans le jardin de la junte malienne qui s’est emparée du pouvoir, à la suite d’un putsch contre le président Ibrahim Boubacar Keïta. Sur le plateau spécial de Seneweb, ce jeudi, Aly Ngouille Ndiaye a égratigné le colonel Assimi Gaïta et ses hommes. 
 
 «Les coups d’Etat ne sont plus à la mode. Il fut un temps où c’était à la mode», lâche-t-il. Avant d’ajouter : «On ne peut pas cautionner un coup d’Etat. Encore moins qu’il s’agit d’un président élu sans contestation en 2018 et victime d’un coup d’Etat en 2020 ; on ne peut pas cautionner cela. On ne peut pas avoir une autre position que celle de la Cedeao, c’est-à-dire de condamner l’acte.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here