PARTAGER

« Le Ramadan est fini mais le coronavirus est toujours là » : le rappel est du ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye qui a célébré la prière de l’aid el fitr à domicile à l’image du chef de l’Etat. Aly Ngouille Ndiaye dit espérer toutefois que ce contexte de pandémie sera derrière nous, di’ici la célébration de l’aid el Kébir (tabaski) dans deux mois. « Nous pouvons travailler dans pour autant propager la maladie en prenant les mesures barrières appropriées. On espère que d’ici la tabaski, nous pourrons retourner à la mosquée », dit-il, repris par le Soleil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here