PARTAGER

Avec un taux de distribution de 84% aux dernières législatives, le ministère de l’Intérieur estime avoir réussi son pari sur le renouvellement des cartes d’identité et d’électeur. «Pour les élections législatives, l’objectif était d’avoir 4 millions d’inscrits, alors que nous avons atteint 6,256 (millions : ndlr) inscrits, et plus de 5 millions de cartes ont été éditées. 5,178 (millions : ndlr) cartes ont été effectivement distribuées.

Présentement, il n’y a aucune carte d’électeur au niveau du ministère de l’Intérieur, elles sont toutes aux lieux de dépôt», a soutenu Aly Ngouille Ndiaye qui s’exprimait devant la représentation nationale, à l’occasion de l’examen du projet de budget de son département, arrêté à 122 milliards 785 millions FCfa pour la gestion 2018.

Mais pour le ministre de l’Intérieur, il faut aller vers l’arrêt de la production des cartes, l’année prochaine. «Mon objectif est aussi d’arrêter la production des cartes d’électeur en août 2018 pour se concentrer uniquement sur le fichier électoral avant la présidentielle de 2019», annonce-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here