PARTAGER

Beaucoup de penseurs ont choisi la solitude pour dès fois créer ou réfléchir sur une création, une
pensée, un événement ou même un fléau.
La récente et fréquente utilisation massive et répétée du terme confinement nous impose et par
conséquent nous a amené à penser à nous-mêmes. Nous n’avons pas donc choisi le moment mais
c’est ce dernier qui a choisi de nous offrir l’opportunité de mettre en place un Groupe de Réflexion
de d’Eveil Citoyen que nous avons appelé de manière abrégée GREC.
Nous ne devons pas le confondre avec déterminant désignant un habitant de la Grèce Antique, de
l’adjectif s’y rattachant ou même à l’idiome désignant la langue morte qui est le grec
Ce groupe se veut pensif et dynamique dans la cogitation et recherche des voies et moyens
amenant à nos concitoyens à sortir de notre torpeur et de voir la face du monde.
Y arriver demande de grands sacrifices obligeant une utilisation massive de l’ensemble de nos
connaissances et facultés.
Les principaux objectifs d’une telle démarche sont liés à un besoin de fournir une énergie d’éveil et
non dopante. Le monde souffre mais l’a-t-il choisi ? Avons- nous créé notre propre autodestruction ?
Que signifie un fléau ? Le Coronavirus ou Covid-19 en est-il un ?
C’est à ce questionnement que le GREC va essayer d’ apporter des réponses  tout en s’ érigeant en un
cadre permanent de recherche de solutions à la gestion de nos cités parcellaires et de nos
collectivités pour une bonne prise en charge des questions liées a la santé , à l’ éduction , au
développement local et à la création d’ un type de citoyen nouveau : celui capable de mener à bien
sa destinée et celle de son environnement .
Pour s’y atteler empruntons une série de questionnement d’abord général : Le COVID 19 ou MBASS
pour une certaine théorie de dialecte est bien une pandémie plus virtuelle que concrète.
Au commencement il y avait l’homme à la recherche effrénée du gain par un principe capitaliste avec
l’industrialisation de l’Europe émanant de la spoliation de l’Afrique et de l’Amérique latine. Au milieu
la naissance de puissances spontanée et l’émergence des BRICS accompagnées de l’apparition de
l’homme contemporain moderne et essentiellement intelligent. Se maintenir à la haute barre des
puissances demande une rebelote ou redistribution de l économie. Pour pareille tache il ne faut plus
être savant pour inventer mais avoir une intelligence technicienne pour recréer et fomenter une
guerre moderne basée sur un soit disant virus ou bactérie, l’appellation compte peu si l’on sait que
l’humanité, les chercheurs en premiers ne peuvent ni accorder leur violon pour sans débarrasser et
encore moins en venir à bout de ce minuscule et micro-élément appelé Coronavirus.
Est-ce le même homme qui est allé à la lune en 1969?
Y a-t-il un fiasco total enveloppé dans un tapage médiatique, virtuel obligeant l’humanité
désemparée de se fier au smartphone pour faire un télé –monde ? Je dirais que oui.

Ma réflexion va au-delà du fait qu’il y ait une vérité de virus officialisée pour ne pas dire politisée
mais une contre vérité dans les coulisses officieuses de la vie religieuse dans certains pays dont le
mien.
Je suis interdit de circuler et autorisé à rester à la maison mais mes pensées se bousculent au bout de
ma plume, ma langue pour laisser libre court à ce langage de vérité qui ne peut rien contre le
désordre à imposer mais détecte les failles humaines pour ainsi lui donner ses limites. Le monde a
été crée par le bon Dieu en six jours et s’est reposé le septième avons-nous appris et nous voila
voulant le changer sans lui demander son avis pour ne pas dire sa permission au moins le temps
d’une journée qu’il nous plairait de choisir entre touts ces jours de labeur et son jour de repos.
Dieu est grand mais Satan n’est pas petit.
Cher frères et sœurs du monde entier enlevons les masques de l’hypocrisie et voyons en face la face
hideuse que nous avons laissé le monde : hypocrisie, mensonges, exploitations des faibles pour être
de plus en plus forts, mirage, fausses croyances, générosité calculée, transgression des lois de la
nature par l’homosexualité et le lesbianisme….Dire tout signifie se créer des ennemis à vie alors que
mon souci n’est que rappeler ce que nous connaissons déjà.
Existe – t-il une solution à notre sort ? Oui mais pas possible de télécharger l’application……qui donne
la solution
Le retour au royaume de l’innocence qui consistait à lutter ou à faire la guerre rien que pour son
honneur et celui de son peuple est dépassé
Savoir que les biens terrestres sont passagers et qu’être entre deux avions ou rester à savourer un
verre de bissap peut des fois donner le même bonheur tout dépend de l’idée qu’on se fait
Nous rappeler que les cimetières sont pleines d’hommes « indispensables » et que personne ne peut
vous dire s’il peut en échapper.
Alors il fallait créer une erreur mondiale pour éradiquer les moins chanceux et laisser la vie aux plus
chanceux.
Je ne terminerai pas sans dire aux vaillants enseignants qui vont reprendre la craie que je leur
souhaite plus que la chance, de la mana et du baraka et qu’une fois devant leurs élèves de leurs
inculquer le savoir du discernement et de la bonne logique car dans une décennie ou deux ils
pourront être devant l’ équation d’ un HOMICID à inconnu X
Et l’après COVID 19 ?
Ibra Ndao
Master en Relations Internationales
Indao76@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here