PARTAGER

C’est lundi 06 Août 2018 à Diamniodio dans la banlieue Dakar que le chef de L’État a présidé au premier financement de la DER aux récipiendaires ce premier financement s’adresse aux populations qui s’activent dans l’agriculture et la transformation de produit locaux.

Le Chef de L’État est revenu sur ces moments solennels de la remise du premier financement de la DER à l’endroit des récipiendaires en ces mots: { Mesdames et Messieurs en vos rangs, titres et grades chers récipiendaires c’est avec beaucoup de plaisir que je préside ce matin la mise en place de la Délégation à l’Entrepreneuriat Rapide la DER je voudrais dire que cette mise en place de la DER procède pour moi d’un acte de foi d’un pragmatisme et d’une quête perpétuelle d’efficacité dans l’action politique sous-tendu par un idéal républicain, un acte de foi à notre vaillante jeunesse, en son génie, son désir de changement, son dynamisme et en son dévouement à la patrie, une jeunesse qui s’est toujours retrouvée en première ligne de notre combat pour le développement. Un pragmatisme dicté par le profil démocratique de notre pays,  un pays marqué par la jeunesse de sa population dont 50,4 est âgé de moins de 19 cela doit le profil de la jeunesse sénégalaise et de sa population.

Cette population est également constituée en majorité de femmes représentant une force productive indispensable à l’amélioration de nos performances économiques et sociales, une quête d’efficacité dans l’action sociale publique car j’ai la forte conviction que par leur créativité par leur  dynamisme par leur humilité,leur courage et leur résilience. Les jeunes et les femmes constituent un précieux atout pour accélérer notre marche vers l’émergence, en réalité donner du pouvoir aux femmes qui sont les ciments de notre société, donner du pouvoir aux jeunes un atout précieux de la nation c’est libérer leur énergies et leurs talents c’est investir dans l’entrepreuneuriat c’est investir dans l’avenir.
C’est qui a fondé ma décision de créer la Délégation Générale l’Entrepreneuriat Rapide destinée aux femmes et aux jeunes nous avons tout essayé au Sénégal auparavant différents mécanismes ont été mise en oeuvre mais j’ai constaté au fil du temps qu’il y’avait un problème d’efficacité, il y’avait un problème de lourdeur des procédures voila pourquoi la DER dès sa création a eu comme appellation une Délégation à l’Entrepreneuriat Rapide et j’ai dit au Délégué Général, je ne veux pas qu’on me reproduise des schémas qui ont tous aboutis à des échecs.
C’est pourquoi que la DER ait pu comprendre la philosophie qui l’a sous-tende en allant vers les citoyens à leur rencontre dans le Sénégal des profondeurs tels que nous l’avons vu ce matin dans ce film que ce soit aux confins de Kedougou, que ce soit au nord du fleuve Sénégal ou alors dans les profondeurs du Cayor ,dans les Îles du Salum je salue les vaillantes femmes transformatrice venues de Niodior … mais également les Îles de la Casamance a-t-il expliqué le chef de L’État tout soulignant que “ces financements s’adressent aux populations qui s’activent dans l’agriculture et la transformation de produits locaux, aux artisans menuisiers qui disposeront désormais d’outils modernes pour améliorer la qualité de leurs produits. Alors vous Moustapha j’aimerai bien porter vos marquis et vos bonnets mais ça voudra dire je n’ai pas encore vu vos produits, il faudra aussi de la qualité “.

Le Chef de L’État a mis l’accent sur la qualité de produits que nous produisons affirmant d’ailleurs qu’il est prêt à devenir ” un mannequin ”  et inviter tous les membres du gouvernement à tous les pouvoirs publics expliquant que les femmes sont déjà un modèle de consommation locale en matière d’habillement demandant les hommes de se mettreà jour maintenant.
Le Président a procédé à la remise d’une enveloppe de 10 milliards de francs CFA destinée au financement de projets portés par des femmes et des jeunes, venant de tous les départements du Sénégal. Ces financements ont été octroyés dans le cadre de la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (DER), initiative visant à valoriser le potentiel entrepreneuriat des jeunes et des femmes.

Sur les 10 milliards de francs CFA octroyés, les deux milliards sont dédiés au financement de l’entreprise et les huit milliards à l’autonomisation économique des femmes et des jeunes.

Selon le président Sall, “la DER répond à l’impératif de développer l’auto-emploi et l’insertion des jeunes et femmes à travers la promotion de l’entreprenariat”.

“Il s’agit d’informer, d’encadrer, de financer et d’accompagner les initiatives des jeunes et des femmes pour leur permettre de réaliser leur rêve, de s’épanouir et de contribuer au maintien de la dynamique de croissance forte de notre économie”, a expliqué le président de la République.

Pour le chef de l’Etat, “la DER, innovation économique et sociale arrimée au PSE, se nourrit de mon ambition de promouvoir l’inclusion financière et sociale à travers l’autonomisation des jeunes et des femmes, en cohérence avec les objectifs de développement durable”.

Le Président a appelé au “patriotisme” les premiers bénéficiaires de ces fonds, pionniers de la communauté des leaders, pour une utilisation optimale de ces ressources publiques.

“C’est de cette manière que vous pourrez respecter vos engagements de remboursement et permettre la pérennisation de cet outil novateur de promotion de l’entrepreneuriat, levier essentiel de création de richesses et d’emplois”, a martelé le chef de l’Etat Macky Sall.

Massamba Camara Senvisions.com

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz