PARTAGER

Le collectif pour la défense des intérêts de Dahra est monté au créneau pour dire non à la passation
d’un terrain de 40m sur 40m parla municipalité au profit d’un opérateur économique Mohameth
Ndiaye qui par la suite l’a vendu à un opérateur économique du nom de OmarNdiaye .Le terrain qui
fait l’objet de litige se situe en face de la gendarmerie .Ainsi à travers d’un point de presse tenu ce
samedi au domicile de la députée Ndeye Fatou Guissé le dit collectif au nom deson porte parole du
jour l’infirmier d’état à la retraite Birane Diop signe et persiste que le terrain en question n’a jamais
été attribué au sieur Mohameth Ndiiaye « ce sont des gens véreux appuyés par l’équipe municipale
dirigée par le défunt maire Aly Saleh (en2005) qui ont trouvé une fausse délibération au sieur
Mohameth Ndiaye . Sachant qu’il ne peut plus continuer dans ce bras de fer ce dernier a préféré
céder le terrain à un operateur économique du nom d’ omar Ndiaye un natif de Dahra .Ce qui est
dramatique dans cette affaire le terrain a été baptisé en 2004 place feu capitaine Abdoulaye
Ngom un ancien jambar originaire de Dahra tombé dans l’opération de Ngabou le 19 juin 1998 en
Guinée Bissau a déclaré Ousseynou Faye .La parlementaire Ndeye Fatou Guissé pense qu’il est
temps que le gouvernement du Sénégal règle la question foncière dans la ville de Dahra « je ne suis
ni juge ni arbitre mes concitoyens ont des problèmes au niveau du foncier j’ai décidé de les assister
pour un règlement définitif de ce conflit entre l’operateur économique Omar Ndiaye et les
populations ». La députée pense que Dahra a besoin cette place publique pour l’organisation de
leurs manifestions « j’invite toutes les autorités à intervenir au grand bonheur des populations ».Le
collectif pour la défense des intérêts de Dahra se félicite de l’arrêt des travaux de fondation entamé
par l’operateur économique sur le site. Nos tentatives de joindre l’opérateur économique Omar
Ndiaye sont restées vaines son téléphone sonne dans le vide.

Rappel
Par délibération du conseil municipal de l’époque conduit par le maire Aly Saleh la place a été
baptisée par le nom de ce valeureux fils de Dahra . Cependant le 24 Novembre 2005, une demande
de terrain a été introduite par un certain Mouhameth Ndiaye intéressé par ce site (Place de feu
capitaine Abdoulaye Ngom) du coup les conseillers municipaux de l’époque avaient posé des
conditions claires avant d’émettre des réserves sur la question. D’ailleurs certains conseillers
municipaux de l’époque avaient même opposé à une réaffectation du terrain pour Monsieur Ndiaye
Bref les différentes interventions des conseillers étaient hostiles à une délibération . Par des
tractations douces Mouhamet Ndiaye a cédé le terrain en question à Omar Ndiaye un commerçant
de la place à qui Birane Diop dira qu’ils n’ont rien contre cet homme non sans dire que leur combat
est un combat de principe. « Ce sont les faits qui nous intéressent nous ne ciblons personne » a
martelé Birane Diop .

La délibération qui a fait donné le site à Mohameth Ndiaye n’existe que dans
les papiers nous dit le porte parole du collectif pour la défense des intérêts de Dahra. En 2006 la
division régionale de l’urbanisme avait émis un avis déformable à cette soit disant délibération
nous apprend Birane Diop car n’étant pas conforme à la réglementation .Ainsi Mouhamet Ndiaye a
cédé le terrain dans le plus grand secret à Monsieur Omar Ndiaye .Même si le nouveau promoteur
dispose d’un décret présidentiel qui l’affecte le site en question en 2011 signé par Abdoulaye Wade
avant son départ à la tête du pays, la délibération du conseil municipal n’existe pas sinon que dans les papiers.

Pourtant une délibération de toute pièce a été faite pour octroyer ce terrain à
Mouhameth Ndiaye ce qui est plus grave.

Doudou Thiane senvisions.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here