PARTAGER

Le conseil municipal de Sagatta Djoloff a voté son budget. Cette année, il s’élève à 41millons de francs CFA. Comparé à l’année dernière, le budget de 2017 a connu une hausse. Après avoir approuvé le compte administratif, les conseillers municipaux ont voté à l’unanimité le présent budget. De l’avis de la mairesse, cette hausse se justifie du fait de la volonté de répondre aux préoccupations des populations. Pour Coumba Diaw, les priorités de ce budget consistent à assurer la santé, l’eau et l’électricité.
La construction d’un poste de santé à Khatali
L’équipe municipale de Sagatta a pris le ferme engagement de rapprocher les populations des soins de santé. Ainsi, il a été retenu la construction d’un poste de santé à Khatali. Ceci permettre d’amoindrir la souffrance des populations qui se déplacent sur de longues distances pour trouver une structure sanitaire de plateau technique élevé.
Une adduction d’eau à dans des villages assoiffés
Etancher la souffrance de ses administrés est aussi un objectif du présent budget. A cet effet, les villages de Loumbal et Loumbal Nass vont bénéficier dans les jours à venir d’une adduction d’eau pour palier leur déplacement dans d’autres zones périphériques à la recherche du liquide précieux.
Extension du réseau d’électricité à Keur Mbaye
L’obscurité sera bientôt un vieux souvenir pour les populations de Keur Mbaye. Et pour cause, il a été retenu dans le budget l’extension du réseau électrique.
Bilan à mi-parcours du mandat de l’équipe municipal
L’occasion a été l’occasion pour la mairesse, en présence des chefs de villages de la commune de dresser un bilan à mi-parcours de son mandat. A en croire la haute conseillère au collectivité territoriale, plusieurs villages de sa commune ont bénéficié d’une adduction d’eau, comme c’est le cas à Gourél Dow, Daga Bary, Fass Kébé, Diamdialé entre autres.
La santé et le bien-être des populations ainsi que des animaux ont constitué aussi son cheval de bataille pour son équipe municipale. Ainsi, 02 cases de santé ont été construites et entièrement équipée dans les villages de Dongho et Dramé pour un coût de 09millions de francs Cfa.
La santé des animaux pour booster l’élevage, n’est pas en reste. En effet, 03 parcs de vaccination sont déjà construits à Mbacké Djoloff, Guido Ala et Dioubal Namass pour un montant de 12millions de nos francs. A ces réalisations, s’ajoute la construction du marché de la localité d’un coût global de 12 millions.
En fin, Coumba Diaw s’en est profitée aussi pour inviter les autorités étatiques au transfert du siège de l’arrondissement de Sagatta Djoloff, implanté depuis 1976 dans la commune de Dahra au sein du chef-lieu d’arrondissement.

Ndèye Mingué SECK

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here