PARTAGER

Je ne saurais me dérober de l´idée qui depuis un certain temps me taraude l´esprit. Quand un de mes amis me disait,  je le cite: « les amitiés sont comme les châteaux , plus on les entretient plus ils durent », je l´ai regardé et lui répondis:  mais faudrait – il que celui qui monte au château pense à ce qui sont en bas…………

Au delà de toutes considérations partisanes, doctrinales, tribales, ethniques ou professionnelles, nous nous retrouvons toujours autour de l´essentiel.

Pour ce qui n´ont pas commencé à comprendre voici une petite histoire qui pourrait devenir une grande:

Nous sommes en 1986, alors jeune breveté du CEM Alboury Ndiaye de Linguère, il a fallu chercher ce lycée d´orientation au niveau de la région et le choix se porta sur le Lycée Malick Sall de Louga pour la bonne et simple raison que l´hébergement est assuré par ma tante paternelle et mes chers cousins de la même génération dont feu Malick Diop, Professeur de Lettres Anglaises sitôt arraché à notre affection. C´est juste lui qui depuis son paradis souhaité me demande de publier à sa mémoire ce témoignage………..Rêve ou réalité.

Le temps passant, les idées se mettant en place me voici dans un exercice difficile car les paroles s´envolent mais les écritures restent à jamais comme d´ailleurs l´amitié.

Mamadou Mamour Diallo, Mamadou pour les familiers, oui c´est de lui quíl s´agit est un ami, un frère. On s´est justement connu il y a  de cela une trentaine d´années à Louga au quartier Montagne. Mais force est de reconnaitre qu´on se fréquente plus depuis une dizaine d´années……..Jeune lycéen comme nous à l´époque mais lui à Faidherbe dans le Saint Louis du Sénégal, Mamadou était très jovial, évasif et studieux. Il a été major de sa promotion et a gravi touts les échelons de l´administration depuis son premier poste aux Impôts et Domaines de Kaolack jusqu´à son retour à Dakar où il occupe l´actuel poste de Directeur des Domaines.Bref et Macha allah une fulgurance professionnelle couronnée par la confiance du Chef de l´Eat M.Macky Sall.

Mais si la politique se définit dans sa simplicité comme la gestion des affaires de la cité, tout le monde est politicien par essence, cequi par contre nous motive c´est l´engagement politique, la conviction aux doctrines, la vision citoyenne vers un front pour un socialisme démocratique dans l´union et la droiture. D´aucuns me diront que vous faite allusion et allégeance au FSD/BJ de Cheikh Bamba Dieye, mais aléa jacta est, le sort en est jeté,. La philosophie de notre parti et la détermination de son leader font qu´une bonne frange des populations de la région de louga de Kébémer à Linguère en passant par Dahra Djoloff est détentrice de la carte de membre du FSD/BJ

Mon défunt cousin m´a chargé de vous dire qu´il a besoin de tes prières mais aussi votre engagement à ne jamais oublier le passé car comme le dit Djibril Tamsir Niane:  » le monde est vieux mais l´avenir sort du passé ». J´y ajoute que les étapes de la vie (naissance, apogée…déclin) seront toujours marquées avec plus de temps ou moins de temps. Dans sa loyauté et sa sincérité envers les amis il se serait investi corps et âme pour la réussite de nos excellentes  relations d´amitié et de confiance….

Je ne veux ni ameuter et moins apeuré mais alerter……..

Pour partiellement clore cette contribution- témoignage je t´invite à revoir ta démarche politique et de renouer toutes les amitiés en se méfiant des foules arithmétiques et circonstancielles .Mieux vaut chercher des militants de convictions que des militants de circonstance.

« La Mort peut engloutir la personne mais pas sa réputation ».

Salam Amigo et au nom de nos amitiés

Ibra Ndao

Coordinateur FSD/BJ

Thiaroye Azur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here