PARTAGER

C’est incroyable mais vrai. Aimer son pays est facile à dire, mais le prouver requiert beaucoup plus de volonté et de détermination. Un enseignant et pas le moindre, qui est admis à faire valoir ses droits à la retraite, vient encore de se distinguer.

Après 40 ans de service sans faille, il a osé encore tenir une classe de CI de 30 potaches, sans rémunération afin de décanter une situation déplorable qui prévaut au quartier ‘’ Angle Diakhaye ‘’ de Dahra. Au moment où certains de ses pairs dorment sur des lits pliants, d’autres fructifient leurs fortunes avec des activités génératrices de revenus ; lui, il a opté de servir à titre bénévole, encore et encore son pays .

Samba BA, c’est de lui qu’il s’agit, fournit un gros travail gratuitement pour lequel il accepte de ne pas être payé mais surtout pour rendre service à sa nation. Une action noble qui mérite d’être ovationnée, saluée par toute la communauté surtout éducative.
Masse NDIAYE Linguère 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here