PARTAGER

La décision du ministre des transports routiers  Abdoulaye Daouda Diallo  d’interdire la circulation routière  au-delà de 22heures est loin de faire l’unanimité chez les  chauffeurs et transporteurs de Dahra  .En effet le président du regroupement des chauffeurs et transporteurs de Dahra Baba Diaw   parle d’abus de pouvoir de la tutelle .Selon  lui cette mesure est inopportune car elle n’engage que celui qui l’a décidée « avant de prendre une telle décision le ministre devrait au préalable rencontrer tous les acteurs du transport  mais pas  s’enfermer dans son bureau  pour interdire la circulation routière au-delà de 22heures ».

Par contre les chauffeurs et transporteurs de Dahra se disent ouverts à des négociations sérieuses avec la tutelle mais pas  prêts à  se plier  de la volonté  des autorités publiques. Pour Baba Diaw le fait d’interdire les véhicules de transport de circuler pendant la nuit c’est autoriser dans une certaine mesure  les véhicules particuliers à faire le transport. Ce  différend est loin de connaitre son épilogue car les chauffeurs et transporteurs de Dahra ne sont pas encore prêts à se conformer à cette décision  qui va entrer en vigueur le mois de Mars prochain .Concernant le permis à point Mr Baba diaw estime que c’est une bonne  chose à condition qu’il n’ait pas deux poids deux mesures .

D’après lui il faut que la loi s’applique à tout le monde et non à une seule catégorie de citoyens .En attendant l’application de cette loi les routes continuent de faire des victimes .

Doudou Thiane Senvisions.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here