PARTAGER

Le lauréat  du prix « Macky Sall 2017 » pour le dialogue en Afrique est décerné cette année par le centre pour la recherche et les initiatives pour le dialogue (Cirid).Il s’agit d’un Ong internationale ayant  un statut consultatif auprès des Nations Unies.

La désignation du Mogho Naba lauréat 2017 du « prix Macky Sall » est d’ailleurs liée à la résolution de la crise Burkinabé, comme le souligne Joel Hakizimana, le secrétaire permanent du Cirid. « M.Baongo a été choisi en raison de son rôle dans la résolution de crises graves qui ont secoué le Burkina Faso et son rôle clé joué dans le retour du pouvoir civil dans le pays, après le coup d’Etat militaire de 2015 ».Moghop Naba est le titre du monarque burkinabé régnant et signifie « Roi du monde » en langue mossi. La communauté qu’il dirige représente environ 40% des 18 millions d’habitants du pays. Lancé en 2016,ce prix annuel comprend un comité honoraire composé du Président Ivoirien,Alassane Ouattara, du Roi Mohamed VI du Maroc, du Président Gabonais, Aly Bongo, des artistes Youssou Ndour, Angélique Kodjo et Eammanuel Jal. Le Cirid cherche à persuader le Président du Kenya, Uhuru Kenyatta, de se joindre au comité. A l’issue d’un vote, le « prix Macky Sall » kenyas pour le dialogue en Afrique offre un trophée et une récompense en espèces de 6,2 millions de shilligs (50.000 euros).Il porte le nom de l’actuel sénégalais crédité d’avoir favorisé le dialogue pour résoudre les différends politiques et sociaux au Burkina Faso, lors de la crise politique de 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here