PARTAGER

Pour enrayer la pauvreté et le manque d’ emploi dans le département de Linguère,le PRODAC(programme des domaines agricoles communautaires sous la présidence du préfet de Linguère Amadou Bamba Koné,a tenu ce samedi un forum en présence du coordonnateur national Jean Pierre Senghor.Ce forum regroupant l’ensemble des partenaires au développement et les maires ou leurs représentants issus du département de Linguère avait comme objectif de lancer les activités du DAC entendez Domaine agricole communautaire de Dodji.Selon le coordonnateur national du PRODAC Jean Pierre Senghor,le DAC de Dodji aura permis la mise en place des infrastructures de base dans la localité de Linguère d’où il urge de sensibiliser et d’informer les populations afin qu’elles adhèrent massivement à ce programme phare de l’Etat du Sénégal pour une émergence du Djoloff.La commune de Dodji qui abrite le DAC contribuera à environs 2000ha pour un bon déroulement des activités une volonté magnifiée par le maire de Dodji pour qui le DAC est venu à son heure.A signaler que déjà ,le gouvernement du Sénégal a injecté 25 milliards dans ce programme selon son coordonnateur Jean Pierre Senghor avant d’ajouter que 20 autres milliards sont attendus.Et ce dernier dire toute sa satisfaction à l’issus de ce forum du DAC de Dodji car tous les acteurs de développement du terroir se sont donnés la main dans la main pour bâtir un Sénégal émergent .Le DAC de Dodji permettra de partager beaucoup de terres potentielles et hydriques qui seront valorisées une bonne conservation de l’eau .D’ailleurs à en croire nos sources plus de 7200 empois seront crées avec ce programme.Face aux interpellations des participants au forum ,Jean Pierre Senghor soutient que les populations du département de Linguère en veulent.Quant au préfet de Linguère Amadou Bamba Koné qui présider le forum déclare que le DAC de Dodji favorable à tous les fils du Djoloff est venu également à son heure dans le milieu car le programme vise à lutter contre la pauvreté et le sous emploi chez les jeunes.Avec le DAC de Dodji,le préfet Koné soutient que l’espoir est permis non sans déclarer ses sentiments de satisfaction et que la population va adhérere.Lui emboitant les pas Coumba Diouf Ndiaye président de conseil départemental de la jeunesse de Linguère dira que l’espoir est permis fini le phénomène de l’exode rural.A signaler qu’avec le DAC,les populations du Djoloff gagneront des productions animales et végétales ,l’aquaculture entre autres .
Au total le programme Prodac se fixe comme trois objectifs stratégiques notamment créer des pôles de compétitivité économiques favorisant la création de richesses en milieu rural par le développement de véritables entreprises agricoles rentables, faciliter l’insertion des jeunes ;diplômés ou non dans les métiers de l’agriculture pour lutter contre le sous emploi et la précarité en milieu rural et urbain ,accroître le rythme et la qualité des aménagements pour une production agricole qui satisfait la demande alimentaire locale.
En attendant que le programme démarre véritablement,les djoloff djoloff gardent espoir que le DAC de Dodji pourra bel et bien sortir la localité de l’ornière.

Bathie Ndiaye Linguère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here