PARTAGER

Les quotidiens reçus mardi à l’APS traitent de sujets relatifs à la magistrature avec le rejet par le Comité de juridiction du projet de loi organique sur la Cour suprême, la COP 22 et les suites judiciaires du carburant présumé toxique vendu au Sénégal.
finale-ouzin-ndiaye3

Au sujet du projet de loi sur la Cour suprême, Le Quotidien affiche à sa Une : « L’UMS alourdit la peine ». Selon le journal, « des magistrats membres du Comité de juridiction de la Cour suprême, affiliés à l’Union des magistrats du Sénégal (UMS) réclament le +retrait immédiat et sans condition+ du projet de loi organique sur la Cour suprême adopté le 2 novembre en Conseil des ministres ».


« Intransigeants, ajoute la publication, sur l’âge de la retraite des magistrats, 65 ans, et frustrés par la dénaturation du texte en question, les contestataires n’en demandent pas moins son +renvoi à l’Assemblée intérieure de la Cour suprême pour un nouvel examen+ ».


Selon l’As, « les magistrats rejettent à l’unanimité le texte ». Plus précisément : « Vingt-cinq juges du Comité de juridiction de la Cour suprême ont dit non à la modification de la Loi organique sur la Cour suprême et exigé le retrait immédiat et sans condition du texte (…), le respect impératif de l’âge de la retraite pour tous les magistrats qui est de 65 ans…. ».


Dans cette affaire, Walfadjri relève que le président de la Cour suprême Mamadou Badio Camara « est mis en minorité par ses pairs ». « Vingt-cinq hauts magistrats sur trente disent niet au projet de loi devant prolonger son mandat », écrit Walf.


L’UMS « se braque », note de son côté L’Observateur qui met en exergue les relations entre le Sénégal et la Turquie en titrant : « Fritures sur la ligne Dakar-Ankara ». « Macky Sall engage le bras de fer avec Erdogan. A l’origine, l’affaire Fettulah Gulen et la fermeture de l’école de Yavuz Selim (suite à la tentative de coup d’Etat de juillet). La Turquie bloque le partenariat Air Sénégal Sa-Turkish airlines », écrit L’Obs.


Le Soleil s’intéresse à la COP 22 qui se tient à Marrakech et titre : « 250 000 villages africains seront prémunis contre les changements climatiques ». Selon le journal, « pour stabiliser les zones sujettes à la migration, aux déplacements forcés et à la radicalisation des jeunes », les ministres africains qui se sont réunis, lundi, dans le cadre de la COP 22 à Marrakech, ont initié un plan d’actions dénommé 3 S (Soutenabilité, stabilité et sécurité).


Libération revient sur l’affaire de la vente de carburant présumé toxique au Sénégal et titre : « Addax, Oryx, Vitol et Trafigura traqués ». En effet, l’ONG Public Eye à l’origine du scandale a transmis le rapport original à la Ligue sénégalaise de défense des droits de l’homme (LSDH) qui l’a communiqué au Doyen des juges à Dakar, écrit le journal.


Le Témoin quotidien met en exergue « les performances onusiennes du Sénégal » dans le cadre de la diplomatie du maintien de la paix. « En plus d’être le 7e contributeur mondial des troupes aux opérations onusiennes de maintien de la paix et le 3e pays africain, le Sénégal est aussi le pays dont les contingents contiennent le plus de femmes », note le journal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here