PARTAGER

Les quotidiens reçus lundi
s’intéressent à l’installation cet après-midi du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) et à la déclaration de l’ex-chef de l’Etat lors d’une conférence à Paris.

Le président de la République, Macky Sall, procède à l’installation du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), ce lundi, à partir de 16h, Centre international de conférence Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio.

Le secrétaire général du Parti socialiste (PS), Ousmane Tanor Dieng, a été désigné la semaine dernière président du HCCT dont 80 des 150 membres ont été élus le 4 septembre dernier à l’issue d’un scrutin indirect à un tour.

Les 70 membres restants du Haut conseil des collectivités territoriales ont été nommés par le président de la République, Macky Sall. Le HCCT a été créé par la loi constitutionnelle n°2016-10 portant révision de la constitution et adoptée par référendum le 20 mars 2016.

Ses membres sont désignés pour un mandant de cinq ans. Le Haut conseil reçoit et examine les rapports sur le contrôle de légalité des collectivités territoriales et élabore un rapport annuel destiné au président de la République.


‘’Macky +active+ le HCCT’’, affiche à sa Une Sud Quotidien qui note que le président de la République ‘’procède à l’installation de cette chambre consultative présidée par le socialiste Ousmane Tanor Dieng’’.


Enquête présente ‘’le boss’’ de la nouvelle institution en titrant : ‘’Tel quel : Ousmane Tanor Dieng (OTD)’’. ‘’Le Plafond de +Verts+ est tel un phoenix qui renait des cendres d’une adversité politique qui a laissé beaucoup de camarades socialistes sur le carreau’’, écrit le journal. Au sujet de OTD, le quotidien relaie ces propos tirés des mémoires d’Abdou Diouf : ‘’C’était un garçon méthodique, sérieux, travailleur et cultivé’’.

La vie politique de M. Dieng, selon toujours Enquête, a été marquée de ‘’tribulations’’ mais sans être couronnée de ‘’succès’’.

Le journal Le Quotidien présente Ousmane Tanor Dieng comme ‘’le monstre froid’’ , un ‘’+tueur+ politique’’ qui, ‘’froidement élimine les adversaires’’.

Les quotidiens L’As et La Tribune reviennent sur la sortie de l’ancien président de la République lors d’une conférence ‘’sur l’Etat de droit et la démocratie au Sénégal’’ organisée par ses partisans à Paris.

‘’Wade organise la résistance’’, selon L’As qui écrit : ‘’Me Wade a repris son manteau d’opposant virulent et caustique pour descendre en flammes son successeur (….) critiquer la gestion des affaires de l’Etat par Macky Sall’’. En conférence à Paris, Wade appelle à ‘’résister à l’oppression’’, selon La Tribune.

L’Observateur parle du ‘’nouvel assaut’’ de Wade qui déclare entre autres : ‘’Le peuple est abandonné et a perdu la boussole ; il faut résister à l’oppression sans semer le désordre (….)’’. Selon Le Témoin, ‘’Wade appelle les Sénégalais à la résistance’’.

Le Soleil revient sur la dernière visite du chef de l’Etat en Pologne et annonce : ‘’Un projet de raffinerie d’or à Kédougou’’.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here