PARTAGER

Les élections locales ne se tiendront plus le 1er décembre 2019. L’assurance est donnée, ce week-end, par le ministre de l’Intérieur. Aly Ngouille Ndiaye a fait cette déclaration lors d’une visite à Diourbel, à l’occasion de l’assemblée générale constitutive des anciens élèves du collège d’enseignement moyen (ex-Cemt).

“Les élections ne pourront plus être tenues le 1er décembre 2019. Pour l’essentiel, les partis politiques sont d’accord pour les repousser. On n’en parle plus. Et si on ne l’avait pas fait, dans les normes les parrainages devraient être déposés cette semaine”, a-t-il déclaré.

Et de poursuivre ses explications dans le quotidien Enquête : “La majorité des partis politiques sont d’accord pour qu’elles soient reportées. Considérons que le consensus a été partagé avec la plus grande majorité des parties prenantes du Dialogue national”.

Par contre, le ministre de l’Intérieur n’a pas précisé la date exacte des élections locales. “Nous ne connaissons pas encore la date que nous sommes en train de discuter. Une fois qu’on tombe d’accord, la loi sera changée pour retenir une nouvelle date”, a-t-il confié.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here