PARTAGER

Le Président gambien déchu Yaya Jammeh ne peut plus pénétrer sur le territoire américain, selon un communiqué du Département d’État des États-Unis, repris par Libération. En clair, Jammeh, qui est en exil en Guinée équatoriale depuis la perte du pouvoir, a été blacklisté par les autorités américaines.

Il n’est pas le seul. Sa famille, notamment sa femme, Zineb Yaya Jammeh, et ses enfants, Mariam et Muhammad, sont également placés sur la liste noire des dirigeants impliqués dans des faits de corruption et de violations des droits humains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here