PARTAGER
Le président de la République s’était révolté, le 5 août dernier, au Centre international Abdou Diouf de Diamniadio, contre la cherté de la facture téléphonique de l’administration évaluée entre 25 et 30 milliards de Fcfa par an. C’était à l’occasion du lancement officiel du Programme d’appui à la modernisation de l’administration (Pama).
Selon Le Soleil, Macky Sall, qui avait annoncé une restriction des lignes téléphoniques, est passé à l’acte. Toutes les lignes de téléphone mobile ont été restreintes à l’internet. Une décision qui entre dans le cadre de la rationalisation des dépenses publiques. Les opérateurs de téléphonie ont été saisis et les allocations forfaitaires ont été versées dans les salaires du mois d’août 2019.
Et, depuis hier, tous les appels sortants ont été suspendus des lignes de téléphone mobile. Toutes les lignes des ayants-droit sont résiliées. Ils auront le choix soit de conserver les numéros de ligne, soit changer leurs lignes par de nouveaux abonnements. En clair, les charges des abonnements seront désormais à leurs frais. Des restrictions qui s’étendront au fixe, à l’internet, à l’eau, à l’électricité, aux véhicules et au carburant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here