PARTAGER

Le président de la République de Gambie, Adama Barrow, a décidé d’avoir un gouvernement de 18 membres. Les 11 portefeuilles seront confiés à des membres de la coalition de l’opposition qui l’a porté au pouvoir et les 7 autres à des technocrates qui vont l’aider à relever le défi pour une Gambie émergente.

Halifa Sallah, le porte-parole du président gambien, informe que des consultations sont en cours pour pourvoir les sept postes encore vacants.

Mais déjà, les ministères de souveraineté comme les Finances, les Affaires étrangères, l’Intérieur, la Justice, la Jeunesse et le sport, le Tourisme, l’Agriculture, l’Administration locale, le Commerce et l’Environnement sont confiés à des figures de proue de la coalition.

Amadou Sanneh, ancien argentier de l’Udp, le parti de Barrow, Isatou Touray, une activiste des droits des femmes, Ba Tambadou, le frère de l’ancien bâtonnier de l’ordre de Gambie Sheriff Tambadou, qui a présidé la prestation de Adama Barrow à Dakar, Ousainou Darboe, leader de l’Udp, Henry Gomez, leader du Gambia Peoples Democratic Party, Hamat Bah, un autre leader de l’opposition, Omar Jallow, leader du parti de l’ancien Président Dawda Kairaba Jawara, Lamin Dabba et Mai Fatty, le conseiller spécial de Barrow feront partie du nouveau gouvernement, sauf changement de dernière minute.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here