PARTAGER

Sonko fait comme Wade, Tanor, Idy et Niasse…Il vire les rebelles de son parti

Sonko est-il un aussi un leader de parti qui n’accepte pas les contradictions ?

Comme Wade du PDS, Idy de Rewmi ou encore Tanor du PS ou Niasse de l’AFP, Ousmane Sonko vient de montrer qu‘il est ce leader qui est réfractaire aux critiques.

Tous ceux qui se sont mis sur le chemin de Wade, Idy, Tanor Ou Niasse, dans leurs partis respectifs, ont été virés.

Gakou chez Niasse

Et maintenant l’on peut dire…

Aliou Raki Sall chez Sonko.

Ce monsieur vient d’être viré du parti PASTEF par Ousmane Sonko parce qu’il a osé dire qu’il n’est pas d’accord avec la gestion post-présidentielle de son leader. Et Sonko a très mal apprécié que Aliou Raki Sall a dit qu’(‘il faut « reconnaître humblement la victoire du président Macky Sall et participer à son appel au dialogue. Il a été démis de son poste de secrétaire permanent du Pastef à Kaolack.

Et comme dans les partis, les rebelles ont fini par diviser le parti : Modou DiagneFada a créé les réformateurs, Oumar Sarr de Rewmi a fondé le parti africain du renouveau libéral (Parel/Song-daan), Khalifa Sall a mis sur pied Taxawu Sénégal et Malick Gakou, le Grand parti…Chez Sonko, Aliou Raki Sall a créé Pastef les Patriotes/ Front Républicain.

 

Et Sonko n’a pas fait dans la dentelle, le rebelle ne fait plus partie de PASTEF…Officiellement.

Ousmane Sonko n’est donc pas différent de Wade, Idy, Tanor et Niasse. C’est le chef incontesté et incontestable des patriotes. Qui veut aller loin avec Sonko doit fermer sa bouche et dire toujours « Oui…Monsieur ».

Diagne Fada chez Wade…

Oumar Sarr chez Idy

Khalifa Sall chez Tanor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here