PARTAGER

Le phénomène des « Gilets jaunes » qui continue de traumatiser  les Français fait-il craindre le pire au ministre de l’intérieur, Aly Ngouye Ndiaye ? De toute évidence, ça l’y ressemble car le maire de Linguère n’a pas hésité une seule fois à s’opposer à la distribution de Gilets de presse sous l’égide de l’Ambassadeur des Etats-Unis.

L’ambassade des Etats-Unis va devoir ramener  son stock de « Gilets  de presse » qu’il était en passe de distribuer aux journalistes Sénégalais afin de leur permettre de mieux couvrir  l’élection présidentielle, ce mercredi. Certes, le ministre de l’intérieur a trouvé la parade  pour interdire la tenue d’une telle cérémonie de remise de dons au Cesti. Il s’est offusqué de la présence du drapeau des Etats-Unis qui ressemblerait à une incursion des Yankee dans le processus électoral.
A juste raison possiblement, mais le phénomène des « Gilets jaunes »devenu un vaste mouvement insurrectionnel en France semble la goutte d’eau qui a fait déborder le vase d’Aly Ngouye Ndiaye.
Et pour éviter toute contamination de ces « Gilets jaunes »aux groupuscules contestataires de la présidentielle, le maire de Linguère a vite fait d’interdire la distribution de ces sésames. Même si c’est de simples hypothèses, il reste certain que le phénomène des « Gilets jaunes » continue de traumatiser la France et au-delà, l’Europe et le monde entier. Et le Sénégal ne saurait être en reste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here