PARTAGER

Le 9 juin 2011, Abdoulaye Wade se rendait à Benghazi (Lybie) en compagnie de Karim Wade et de Bernard Henry Levy. Une visite théâtrale lors de laquelle l’ancien président du Sénégal exigeait le départ de Khadafii dont il fut pourtant un des courtisans les plus zélés selon Libération.

Nicolas Sarkozy, interrogé sous le régime de la garde à vue voilà que le sulfureux intermédiaire Ziad Takkiedine, lui-même mis en examen dans le cadre de cette affaire accuse Me Wade et son fils de faire partie de cette « mafia » au cœur de ces commissions occultes. Ce n’est pas la première accusation contre Sarkozi et Wade. Le fils Khadafi, Saif affirmait dans une interview au Monde que « la France a ses valets en Afrique. Ils ne vénèrent pas Dieu, ils vénèrent l’Elysée ».

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz