PARTAGER

Les choses risquent de se corser pour el député-maire de la ville de Dakar, Khalifa Sall s’il venait à être condamné par la justice pour faute lourde dans le cadre de sa gestion. Ce, après la levée de son immunité parlementaire. L’édile de Dakar devra manœuvrer serré devant les autorités judiciaires pour tirer son épingle du jeu et garder tous ses avantages politiques selon L’Observateur.

Sans quoi, indique Amadou Sène Niang consultant en gouvernance locale : « Il risque d’être révoqué de perdre son mandat de conseiller municipal et la fonction de maire de Dakar, s’il est condamné pour crime ». Il sera procédé immédiatement à son remplacement. Entre le temps de la révocation et de l’élection d’un nouveau maire, c’est son premier adjoint qui assurera l’intérim.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here