PARTAGER

La dernière sortie de Wade traitant  Macky Sall de ” Président pire que les fascistes..” découle d’une colère noire. En réalité l’ancien Président de la République n’a pas du tout apprécié certaines informations distillées après la libération de son fils. Surtout lorsque Macky a déclaré l’avoir libéré pour “des raisons humanitaires”. A l’époque d’ailleurs il s’était inscrit en faux invitant l’actuel président à dire les vraies raisons de cette libération. Mais Wade a su par le temps qu’il existe bon nombre de choses que ses hommes de confiance lui cachaient dans ce dossier. Si Samuel Sarr qui  n’a aucune ambition politique  s’est beaucoup investi pour cette libération c’est parce qu’il est en parfaite intelligence avec Macky Sall. D’ailleurs il a voulu donné des gages de son engagement en s’attaquant avec virulence et sans pudeur à Idrissa Seck. Et dans ce dossier le véritable homme de lige du pouvoir est Madické Niang. Tout d’abord c’est lui qui s’est chargé de convaincre Wade de la nécessité de participer au dialogue national. Arguant du fait que c’est une recommandation du Khalife général des mourides Serigne Sidy Makhtar Mbacké. Tous les accords sur lesquels Karim Wade s’est montré réticent, il s’est porté garant. Il a été un élément essentiel du  scénario du départ du “prisonnier encombrant” du Sénégal. En réalité Madické Niang se positionne comme le candidat de substitution pour le Pds. En fait le régime de Macky Sall a décidé de pas accepter une candidature de Karim Wade à la présidentielle de 2019. Madické Niang a été informé et en parfaite intelligence avec le pouvoir, il se prépare à être le candidat de la diversion. Wade à découvert le pot de rose d’où sa dernière sortie pour indiquer à Macky Sall qu’il est toujours dans l’optique d’une confrontation pour solder des comptes….

Vos Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here