PARTAGER

Le ranch de Dolly se trouve dans la région de Louga a l extrême sud du département de Linguere.Il est niché dans l arrondissement de Barkedji précisément dans les communes de Thiel et de Gassane.Inauguré en 1969 par l ancien président de la république Léopold Sedar Senghor ; le ranch couvrant une superficie de 87500 ha peut abriter 15 mille têtes de betail.La création du ranch répondait a un double objectif : promouvoir l élevage de ruminants domestiques dans le souci de réguler l approvisionnement en viande de la ville de Dakar et des autres grands centres urbains et favoriser la préservation de la diversité biologique dans la zone. La population permanente du ranch est estimée a 5 mille hbts repartis dans 7 villages et une centaine de campements. Il s agit d une population diversifiée comprenant des peuls (majoritaires) ; des wolofs ; des maures et des sereres.Deux écoles élémentaires sont implantées a Dolly village et a Gnathie.

L élevage pastoral qui est la vocation naturelle du ranch constitue la principale activité économique exercée par la majeure partie des populations. Les femmes sont impliquées dans la vente du lait des produits dérivés dans les marchés hebdomadaires communément appelés loumas.

Cependant les infrastructures pastorales sont vétustes et se sont fortement détériorées. La disparition de la clôture barbelée favorise la reprise des feux de brousse et l aggravation de l insecurité.Le ranch de Dolly constitue l un de derniers espaces de repli pour la survie des troupeaux provenant des régions de Louga ; Diourbel ; Kaffrine ;  f atick ; Tambacounda et une partie de la vallée du fleuve. La vétusté des équipements hydrauliques  rend difficile l exploitation des ressources naturelles qui sont disponibles dans le ranch. C est dans ce contexte que le chef de l Etat Macky Sall ; lors de sa visite  a Dolly le 26 Novembre 2013 ; avait promis de réhabiliter le ranch pour un coup global 2 milliards 250 millions frs cfa.

Dolly change complètement de visage.

Le gouvernement du Sénégal est entrain d érigé  à Dolly un mur de clôture de 120km de périmètre pour sécuriser la zone. A cela ; il faut ajouter la construction d un nouveau forage ; l ouvrage d un débit de 240 mètres cubes par heure aura une capacité de stockage d eau de 1000metres cubes objectif est de mettre en place 34 bornes fontaines ; 15 abreuvoirs ; une prise d eau pour les charrettes ; le tout sera sur un réseau d adduction d eau de 105 km qui desservir 15 villages implant »s dans le ranch. Le point d eau sera réceptionné d ici fin juillet a expliqué le directeur du pudc programme d urgence de développement communautaire Cheikh Diop.

Outre le règlement de l accès a l eau potable ; il est prévue la réalisation des pistes de production pour relier Dolly a Dahra ; Linguère ; Touba et Matam. A souligné le directeur du PUDC.A coté des infrastructures hydrauliques s ajoute le volet d électrification rurale qui permettra en même temps d électrifier tous les forages de la zone. Le tout sera tinté d une unité de transformation laitière fruit d un partenariat entre le Sénégal et Enda Energie. Ainsi le ministre de l élevage et des productions animales  Aminata Mbengue Ndiaye en visite de chantiers se félicite de l état d avancement des travaux de réhabilitation du ranch de Dolly afin de résoudre les problèmes lies a l accès a l eau potable ; au désenclavement et a la sécurisation des terres.

Toutefois la préservation de la vocation pastorale du ranch de Dolly est un enjeu pour l ensemble des acteurs concernés (éleveurs ; élus ; sévices techniques et autorités administratives). Le collectif des éleveurs du département de Linguère avait soumis au président de la république Macky Sall un plaidoyer enrue de disposer d u acte administratif permettant de clarifier le statut de la zone.

Malick Sarr : Dahradjoloff.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here