PARTAGER

Le président  du conseil départemental de Linguère Maitre Amadou Ka  par ailleurs PCA du Port Autonome de Dakar  est sorti de son mutisme pour répondre à ses détracteurs qui l’accusaient de détournement des  fonds alloués  à la réhabilitation des abattoirs modernes  de Dahra et ceux des activités de promotion du développement local qui s’élèvent à 250.000.000frs.

Pour lui c’est une volonté manifeste de nuire sa personne qui anime ces  membres du conseil départemental qui  ont tenté de  le vilipender  dans les colonnes de certains organes de presse de la place. Pour laver son honneur le préfet  du département ainsi que percepteur municipal  dit –il ont   adressé  des correspondances aux autorités compétentes et au conseil départemental pour attester que les fonds en question  n’ont pas été touchés.

Le président du conseil départemental  de Linguère estime que ceux qui ont tenté de le mettre en mal  avec la  population du Djoloff sont devenus ridicules aux vues des rapports ; «  donc ils n’ont qu’à déchanter je suis responsable et je sais ce que je dois faire tout le monde sait aujourd’hui qu’ils ont été désavoués par le reste du conseil et les populations du département de Linguère pour qui nous travaillons » .Il s’exprimait en marge de la réunion de débat d’orientation  budgétaire  qui s’était tenu avant-hier vendredi à Linguère. Deux  points  ont  été inscrits  à l’ordre du jour ;  la situation du budget de 2017 et le second point relatif à   l’orientation budgétaire de 2018.

Pour rappel le budget du 27 janvier 2017 avait été adopté par le conseil départemental en sa séance ordinaire .Il s’équilibrait en recettes et en dépenses à la somme de 507.561.864frs  dont 146.161.864frs en fonctionnement et 361.400.00frs en investissement .Au cours de la gestion le budget a connu  deux  modifications . Il s’agit de deux   virements de crédits  de 225.000.000frs  concernant la réhabilitation des abattoirs de Dahra  et 30.000.000frs  en investissement dans le cadre d’une convention ayant pour objet le financement des activités de promotion du développement local.

En somme sur les prévisions de 507561.864frs le conseil départemental n’a pu recouvrer que 431.506.361 soit un taux de 85,01% .Selon le président du conseil départemental  Maitre Amadou Ka  la procédure d’appel d’offres  est terminée les  marché attribués   l’entrepreneur devra réaliser les travaux dans un délai de 90jours. Dans cette  deuxième  convention    les 20.000000frs  qui étaient initialement affectés dans le budget d’investissement   sont transférés dans le budget de fonctionnement  et  les 205.000.000frs qui restent ont été   injectés dans la réhabilitation des abattoirs modernes de Dahra.

Le conseil départemental a réalisé des infrastructures sociales de base comme la construction de salles de classes , l’achat de matériel médical,  la dotation  de fournitures scolaires  le parrainage des activités sportives et culturelles  et l’achat de véhicule de service  entre autres.

Doudou Thiane Senvisions.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here