PARTAGER

L’ONG Agronomes Vétérinaires Sans Frontières, vient de bénéficier d’un financement du FFEM  et de la RRA pour mettre en œuvre dans les régions de Louga et Matam le Projet de Lutte contre la Désertification par l’Appui au Pastoralisme dans le Ferlo (EGGA EGGA) qui signifie en langue poular transhumant. Ce projet prévu pour une durée de quatre ans sera mis en  œuvre en partenariat avec des structures telles que le PASA Loumakaf. L’intervention du projet va polariser neuf Communes réparties dans les  départements de Linguère (Thiel, Dahra, Barkédji) Ranérou Ferlo (Oudalaye, Vélingara Ferlo, Louguéré Thiolly) et Matam (Agnam Civol, Bokidiawé, et Nabadji Ciwol). L’objectif général du projet est d’améliorer la gestion  des ressources pastorales dans la zone du Ferlo et dans la moyenne vallée du Ferlo. Selon Bélal Ba chef de Base AVSF /linguère  le projet va appuyer les unités pastorales  en   organisant la concertation des usagers d’un territoire, structurer et renforcer une société pastorale pour qu’elle puisse être représentée aux différents niveaux de prise de décision (commune, département/région, nation) et apporter des services aux éleveurs tels que l’information.  Dans le cadre de la mise en œuvre du projet, il a été retenu pour l’année 2016 d’élaborer un Plan de communication. Ainsi, pour la visibilité des actions et la nécessité de communiquer efficacement sur les stratégies, les activités et les acquis du projet, « Ega Egga » envisage de mettre en place un dispositif de communication, élaboré annuellement et de façon participative  qui va permettre de : valoriser les résultats obtenus par le projet, diffuser les informations du Système pastoral d’alerte et d’information .Un atelier de partage avec les acteurs de la presse locale s’est tenu au service de l’élevage où les  deux parties  ont mis en place un plan de communication pour permettre au projet « Ega Egga » d’atteindre ses objectifs  au grand bonheur des populations bénéficiaires .AVSF a promis de soutenir les radios locales  pour les permettre de mener   à  bien cette activité qui vise à vulgariser les actions du projet « ega Egga »

Doudou Thiane

Linguère

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here