PARTAGER

A moins d’une semaine de la fête  de l’aydelFitre communément appelée Korité,les préparatifs  vont bon train.Dans le département de Linguère,la cherté des  provisions à l’image de la pomme de terre ,d’oignon  sème le calvaire chez les chefs de ménages.En effet notre promenade à travers certains points de vente de la localité souligne que le prix du kg de pomme de terre est de 500F celui  de l’oignon est de 300f.Les prix sont  chers nous confirme une vendeuse trouvée sur place à Dahra Djoloff.

A part la pomme de terre et l’oignon,les poulets et les petits ruminants coûtent également chers.Pour se procurer d’un poulet  ou d’une chèvre ,il faut débourser au moins respectivement 3000f et 25000f.Cette situation est présente dans bon nombre de marchés du Djoloff.

« Nous préparons difficilement la Korité 2018,nous n’avons pas d’argent,alors que l’hivernage se profile à l’horizon,paysans que nous sommes ,incapables de cumuler les dépenses de la korité et celles de l’hivernage ,les greniers sont vides » clament des cultivateurs devant notre micro.Face à cette situation  certains chefs de ménages  exigent l’Etat à subventionner les prix de la pomme de terre,d’oignon entre autres légumes la veille des fêtes de Korité ou de Tabaski gage de diminuer la souffrance dans les ménages.

Le moins  que l’on puisse  dire ,faute de moyens ,des chefs de ménages sont dans la tourmente dans le département de Linguère pour honorer les dépenses de la Korité.

BathieNdiayeSenevisions.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here