PARTAGER

Le collectif « Pottital Jolof » entendez Unité Pour le Djoloff n’est pas du content de l’exploitation des terres de 09 communes du département de Linguère par la société dénommée Asyla Gum Compagny.En effet selon « Pottital Jolof » l’Asylz Gum Compagny intervient dans les 09 communes que sont Kamb,Mbeuleukhé,Thiamène Pass,Warkhokh,Boulal,Mboula,Thiarny,Déali et Sagatta Djoloff que selon ses propres intérêts et non ceux des populations issues des collectivités locales précitées.Ainsi ,c’est à travers une conférence de presse que « Pottital Jolof » a tenu ce samedi à Dahra Djoloff pour exiger le départ imminent de la Société Asyla Gum Compagny après une vingtaine d’années d’intervention au niveau des communes citées.

Le « Pottital Joloff » qui regroupe le syndicat Dental Aynoobe,Fedde Tammbiinde,Ngumdani Pular et Pine mum,des chefs de villages,des membres de la société civile ,des personnalités de la Diaspora sénégalaise ,sous la houlette de ses deux coordonnateurs Imam Hassane Ba et Gondiol Ka en partenariat avec des maires des communes de Thiamène Pass,Kamb,Thiarny,Ouarkhokh,Sagatta Djoloff ,Yang Yang et Mbeuleukhé ;ont déclaré devant la presse leur indignation face aux agissements inacceptables des agents de la société Asilya Gum Compagny contre leurs compatriotes vivant à proximité des parcelles d’Acaccia senegalensis (gomme arabique) que cette dite société exploite dans les terres des communes précitées.

Ces agissements ont pour noms : brutalités, violences, agressions multiples contre les bergers et leurs troupeaux.Pourtant, dans les termes des contrats, au départ, selon « Pottital Jolof »,il était convenu avec les acteurs de la zone, que les pâturages, dans les parcelles en question, restaient accessibles aux bovins et aux ovins. Mais les agents de sécurité de la dite Compagny n’en ont cure. Au contraire selon toujours « Pottital Jolof » ils pourchassent les animaux avec des véhicules au risque de les blesser ; et s’il arrive qu’ils en prennent quelques-uns. Et « Pottital Jolof » d’ajouter qu’il arrive parfois les agents de l’Asyla Gum Compagny transportent les animaux des populations riveraines aux champs de la dite Société à Dahra, les immobilisent dans un enclos aménagé à cet effet, sous forme de « fourrière » a poursuivi « Pottital Jolof. »

Pour récupérer leurs animaux, d’après le collectif « Pottital Joloff»,les propriétaires sont obligés de se déplacer à Dahra, de payer une amende que les agents de l’Asilya, eux-mêmes, fixent, en violation de la réglementation en vigueur en matière de fourrière.Ainsi, le propriétaire est obligé, une fois son animal récupéré, de payer à nouveau son transport.

Cette manière d’extorquer les populations à en croire « Pottital Jolof »est en contradiction flagrante avec les engagements initiaux de la Compagny. Par conséquent, rien, ni personne ne peut justifier cette attitude hostile des agents de l’Asilya Gum Compagny.

Ainsi, au vu de toutes les difficultés soulignées,les membres du Collectif « Pottital Jolof », dénoncent avec la dernière énergie toutes les formes de violence exercées sur leurs compatriotes et sur leurs troupeaux. Donc, pour rétablir ces honnêtes citoyens dans leur droit, le dit collectif demande qu’il soit mis fin à toutes ces tracasseries.

« Pottital Jolof » dénonce également l’emploi d’une main-d’œuvre juvénile dans les plantations, pendant la saignée, en raison de 2000 FCFA /jour, et durant la récolte, de 1.500 FCFA /jour.Le collectif continue à décrier le recrutement des enfants pour le ramassage des insectes sans aucun matériel de protection.Vu tout cela, les membres du collectif « Pottital Jolof », exigent :l’arrêt immédiat des brutalités sur les bergers et leur bétail,la libre circulation du bétail dans les plantations, en toute saison, notamment des bovins et des ovins ,la libération des parcours du bétail, d’autant plus que nous sommes dans la zone Sylvo-pastorale où domine l’élevage extensif, mobile et transhumant,la mise à la disposition des communautés de tous les documents qui liaient les anciennes communautés rurales à Asilya Gum Compagny à savoir les délibérations, les affectations, les contrats,et les conventions.Si la Société Asylia Gum Compagny n’est pas disposée à se soumettre aux exigences du Collectif Pottital Jolof, alors, qu’elle dégage selon toujours les membres du dit collectif.

Le moins que l’on puisse dire le collectif des membres « Pottital Jolof » est très en colère contre la Société Asyla Gum Compagny qui ne fait qu’exploiter les terres des communes où elle intervient a dit Mamadou Ba membre de « Pottital Jolof »qui s’est entretenu avec la presse à l’issue de la rencontre.

Le clou de la conférence de presse selon un autre membre de « Pottital Jolof » Issa Sow ex vice président du conseil rural de Kamb aura été l’absence notoire de certains maires qui pourtant ont été informés et qu’ils étaient en phase avec « Pottital Jolof .» N’empêche d’après ce dernier ils promettent de se battre jusqu’au bout.Alors il urge aujourd’hui l’arbitrage des autorités de tutelle avant que l’irréparable ne se produise.

Samba Khary Ndiaye Linguère

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here