PARTAGER

Le retard de l’hivernage dans le département hante le sommeil des paysans et éleveurs.En effet  ,les greniers sont vides ,le tapis herbacé est complètement  effacé.Du coup respecter les trois repas quotidiens dans certains ménages reste et demeure un véritable casse-tête.

Le bétail a faim car il n’y a plus d’herbe l’aliment naturel  se fait rare.

Au vu de la situation qui sévit en ce moment dans le Djoloff ,des vivres de soudure,de l’aliment du bétail sont attendus.

En attendant chaque jour ,des paysans ont des yeux rivés vers le ciel pourvu que le ciel ouvre ses vannes. Des champs sont déjà défrichés, les semences  même si elles sont insuffisantes, les paysans et éleveurs en communion  prient  pour un démarrage de l’hivernage gage de sortir le monde rural dans la précarité.

Nous avons toujours voté au profit de l’actuel régime,ainsi il urge que le président Macky Sall nous appuie nous ont souligné des paysans et éleveurs rencontrés sur place.

Le moins que l’on puisse dire,le monde rural dans le département de Linguère a besoin d’une aide venant du gouvernement du Sénégal.

Bathie   Ndiaye  Senvisions.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here