PARTAGER

Le secrétaire général de l’Union pour le renouveau démocratique (Urd), Diégane Séne, a animé hier dimanche à Linguère un panel sur la vie et l’œuvre de feu Djibo Leyti Ka, à l’occasion de la célébration du deuxième anniversaire de la Convergence citoyenne pour l’espoir et l’intérêt du Djoloff (CONCEID), un mouvement politique dirigé par Bakhao Fall, par ailleurs chef du personnel au ministère de l’Industrie.

Le patron des rénovateurs de déclarer que la mémoire de Djibo Ka restera longtemps parmi les siens. « C’est son travail, il le mérite, c’est un véritable homme d’Etat que nous avons perdu le 14 septembre 2017. Djibo Ka nous a laissé un parti démocratique, il a contribué au renforcement de la démocratie des années 97-98 », rappelle Sène.

Et le parti qu’il a fondé, l’Urd, continuera à exister  dans l’espace politique malgré certaines difficultés. « L’URD est vivant, tous les responsables sont là, il en est ainsi dans les autres départements ; on a des « Ndiatigués », cela veut  dire qu’on a un parti national, un parti qui est présent, un parti qui est vivant, qui peut-être n’a pas assez de moyens pour se déployer autant que les autres mais qui a certainement  beaucoup  plus de volonté que la plupart des partis politiques », a souligné le chef de file des rénovateurs, Diegane Sène.

Le patron de la CONCEID  Bakhao Fall a vivement remercié toute la population du djoloff et  en particulier son mentor le ministre de l’intérieur  Aly Ngouille Ndiaye qui n’a ménagé  aucun effort pour la réussite  de la célébration du deuxième  anniversaire de  son mouvement politique. A signaler  que plusieurs activités dont un récital de coran à la mémoire de l’illustre disparu et un investissement humain au centre de santé de Linguère ont été menés.

Doudou Thiane Senvisions.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here