PARTAGER
 Un fait divers oppose un mari éploré et sa belle famille. La justice est saisie pour trancher ce contentieux passionnel  plein de rebondissements et qui commence a attiré toutes les attentions. Il s’agit de ce que l’on peut désormais appeler l’affaire du mariage de Serigne Saliou SYLLA, originaire de Touba et qui exerce un métier lié à la religion.
Avant hier samedi 16 décembre 2017 Serigne Saliou a convoqué la presse pour donner sa version des faits.Depuis le 27 juillet 2017, toutes les voies de recours ne parviennent pas à faire revenir au domicile conjugal son épouse partie avec ses deux (2) enfants. Sans raison valable, souligne le plaignant.

. « Le médecin chef, le procureur de Mbacké, la gendarmerie et même le tribunal régional de Diourbel  protègent mon épouse et sa famille qui se sont ligués contre moi pour prononcer notre divorce. Avec un faux certificat médical pour coups et blessures imaginaires, un faut certificat de mariage, une enquête orientée et le classement sans suite du dossier… tout cela me conforte dans l’idée que je suis injustement combattu. J’avais  développé mes arguments dans l’émission ‘’Xalaas’’ de Mamadou Ndoye Bane. Aucune réaction n’a été enregistrée ».

De guerre lasse, j’ai été obligé de m’attacher les services d’un avocat et d’un huissier pour faire constaté les faits et assurer ma défense.
« Ceux qui me font la guerre sont des intouchables protégés qu’ils sont par leur statut de gens nantis  appartenant à de grande famille ».
Qui a tord ? Qui a raison ? Serigne Saliou SYLLA estime que la vérité finira par triomphée. Ainsi, sa douce moitié et sa fille vont rejoindre le domicile conjugal. Son fils espère aussi revoir sa maman et sa sœur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here