PARTAGER
La réception des rapports IGE des années 2016-2019, par le chef de l’État, a été l’occasion pour ce dernier de magnifier le travail effectué par les vérificateurs dans la gestion des deniers publics. Macky Sall a, à cet effet, appelé l’État et ses démembrements à une gestion sobre.
« Au-delà des informations factuelles qu’il contient et auxquelles on aurait tort de le réduire, le Rapport nous invite à l’introspection et à la responsabilité, individuelle et collective, afin d’avancer résolument dans la transformation de l’action publique pour consolider Un État performant », campe d’emblée Macky Sall dans son discours.
L’Inspection générale d’État, rappelle-t-il, est un Organe Supérieur de Contrôle Spécifique et Spécial placé sous l’Autorité directe et exclusive du Président de la République.
Macky Sall a notamment salué les thématiques développées dans le rapport qui, souligne-t-il, porte « un regard précis et exhaustif sur des politiques publiques et des missions de service public ». Mieux, il met l’accent sur des questions, à la fois d’actualité et d’avenir, telles que la décentralisation territoriale, la gestion des établissements pénitentiaires, celle des établissements publics de santé, en particulier des hôpitaux, l’orientation des bacheliers dans les établissements privés d’Enseignement supérieur et la gestion des allocations d’études aux étudiants des universités publiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here