PARTAGER

Devant les eurodéputés, le président français a dit entendre la colère des peuples, et souligné la nécessité de leur offrir un projet. Un plaidoyer énergique !

Après sa prestation devant le Parlement de Strasbourg, on se demande où cet homme qui ne dort que quelques heures par nuit va trouver cette énergie inépuisable pour défendre une nouvelle fois sa vision d’une « Europe qui protège » ? Tous les faits récents qui ont surgi sur la grande table de négociation européenne le contrarient : la victoire de Viktor Orban en Hongrie, le chaos des élections italiennes, les réticences de l’Allemagne à approfondir la zone euro, l’obstination des Pays-Basà camper sur leur modèle d’optimisation fiscale… N’évoquons même pas les colères et troubles multiples…

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz