PARTAGER

Des partisans de Khalifa Sall, qui ont voulu organiser une marche improvisée devant la prison de Rebeuss, ont été interpellés par la police. Selon la Rfm, les forces de l’ordre ont fait usage de grenades lacrymogènes pour tenter de disperser les manifestants qui ont exigé la libération de leur leader. Deux d’entre eux ont été arrêtés par la police.

Attendue à Rebeuss pour l’audition de Khalifa Sall, la commission ad-hoc n’est pas encore sur place.

Nous y reviendrons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here