PARTAGER

On ne le dira jamais assez,la famille de Mame Daoudia Dia de Mbeuleukhé qui sont derrière l’ancien parlementaire Aliou Dia devenu aujourd’hui maire de la même localité ont célébré ce samedi la 111 ème édition du gamou annuel de Mbeuleukhé.Pour rappel,c’est en 1916 que Mame Daouda Dia Moukhadam de Seydi El Hadji Malick Sy avait reçu l’ordre de ce dernier d’organiser pour la première fois ce gamou.

Revenant sur le sens de l’édition 2017,le porte parole de la famille Dia de Mbeuleukhé par ailleurs coordonnateur du gamou du foyer religieux de « Ndiombane »,Aliou Dia remercie Allah qui leur a permis de célébrer l’évènement .A l’en croire l’édition 2017 a battu tous les recours d’affluence au vu de la forte mobilisation des pèlerins qui sont venus de tous les horizons du monde pour rehausser de leur présence dans le lieu saint de Mame Daouda Dia.L’appel a été entendu car les talibés et les dahiras ont vécu ensemble la nuit dédiée au Prophète Mouhamet (PSL) à Mbeuleukhé.

A signaler l’absence des autorités administratives à la cérémonie officielle,une chose qu’Aliou Dia minimise non sans dire même si l’Etat n’a pas envoyé sa délégation heureusement que lui et Macky Sall et la première Dame Marème Faye Sall,le premier ministre,le minsitre de l’agriculture entre autres personnalités du gouvernement sont reconnaîssants en lui.En effet l’appui du chef de l’Etat au profit du gamou est à rapeler dixit Aliou Dia.Il faut le dire s’il y a une personne qu’Aliou Dia n’a pas manqué de remercier au cours de la cérémonie officielle,cest bel et bien l’opérateur économique Maarame Sall qui n’a pas lésiné sur les moyens pour une réussite totale de l’évènement car Aliou Dia déclare que Maarame Sall a offert beaucoup de tonnes de riz à la population de Mbeuleukhé ,des bœufs pour un bon accueil des pèlerins.Il ajoute que Maarame lui a remis 5 millions Cfa pour la location des bâches entre autres actions dira le maire de Mbeuleukhé.

Selon Aliou Dia,Mbeuleukhé fait partie des foyers religieux les plus illustres du Sénégal et que son fondateur El Hadji Daouda Dia ayant bénéficié de l’affection ,de l’amitié de son maître El Hadji Malick Sy a réalisé dans le Djoloff ce que personne n’a jamais réalisé c’est-à-dire l’unanimité dans la Tarikha Tidjanya.Profitant de la cérémonie officielle ,Aliou Dia liste une batterie de doléance notamment le bitumage de la toute Dahra-Mbeuleukhé,l’emploi pour les jeunes pour les empêcher de voyager à l’extérieur faisant allusion la Libye où des jeunes meurent.Autre préoccupation qui tient en ce moment à cœur Aliou Dia,il s’agit de la modernisation de la cité religieuse de Mame Daouda Dia,ce dernier soutient que Mbeuleukhé étant un foyer religieux comme tous les autre du pays revendique et réclame la construction de la maison des hôtes à Mbeuleukhé.En effet ,d’après lui à chaque gamou , le village de Mbeuleukhé reçoit des milliers de pèlerins,alors modernisant cette cité de Daouda Dia,on ne fait que remercier encore Dieu.

En attendant l’organisation d’un autre gamou à Mbeuleukhé prévu le 06 janvier 2018,cet évènement sera sous la direction d’Abib Dia fils aîné de l’actuel Khalif de Mbeuleukhé Mame Moussa Dia alité ,ce samedi 30 décembre 2017,l’autre camp conduit par Aliou Dia et ses frères de même père quant à eux ont célébré le gamou de Mbeuleukhé en cette année mourante.

Bathie Ndiaye Senvisions.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here