PARTAGER

Rien ne va plus entre le maire Aliou Dia et  le Regroupement pour l’Avancement de Mbeuleukhé(RAM) . En effet l’édile de la ville est accusé d’avoir démoli 03 salles de classes de l’annexe du lycée  pour les transformer en cantines. Un fait qui a irrité les membres du  RAM une organisation  crée depuis 1977 et qui défend les intérêts de Mbeuleukhé. Son président l’ingénieur Ndongo Niang pour amener le premier magistrat de la ville à revenir sur sa décision a porté plainte  contre lui. En outre  le président a également saisi la DSCOS( Direction de la surveillance et du Contrôle de l’occupation du Sol).Pour tirer au clair  cette affaire qui risque d’éclabousser la cité religieuse la DSCOS  a envoyé  une mission qui selon une source digne de foi aurait adressé à l’édile de la ville une sommation d’arrêt des travaux   pour amener les documents l’autorisant à faire ces travaux .Selon toujours notre source l’ancien député est convoqué  par la DSCOS  le mardi prochain par la DSCOS.Les autorités comme le sous -préfet de Yang -yang Moussa Sy et le secrétaire municipal ont été entendus par la mission de la  DSCOS .Le maire de Mbeuleukhé Aliou Dia qui se trouve présentement en France où il prend part au sommet international sur l’élevage à Clermont Ferrand  va certainement  donner sa version des faits une  fois au retour. Les  proches de l’ancien député  préfèrent ne pas se prononcer pour le moment sur cette affaire mais par contre ils parlent plutôt de l’agitation des détracteurs du maire qui les avait gagné lors des élections locales de 2014  .Un huissier commis par le RAM  s’est déjà rendu sur les lieux pour constater la démolition de ces salles de classes

Doudou Thiane

jbc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here