PARTAGER

Du matériel, composé d’équipements informatiques (326 ordinateurs fixes, 487 photocopieuses, 167 imprimantes, 19 scanners et de 165 onduleurs, etc.), de mobiliers de bureau et de trois bus d’une capacité de 40 places, a été réceptionné, ce mercredi, au palais de Justice. Le tout est estimé à environ 500 millions de francs Cfa. Il a été acquis par le ministère de la Justice et destiné aux différentes juridictions du pays.

La cérémonie de réception a été présidée par Aïsse Gassama Tall, Secrétaire générale du ministère de la Justice. Elle a eu lieu en présence du Premier président de la Cour d’appel de Dakar, du procureur général près ladite cour, de l’inspecteur général de l’Administration de la justice, des chefs de juridiction et de parquet.

La secrétaire générale a souligné que la cérémonie constitue une manifestation concrète de la volonté sans cesse réaffirmée du ministère de la Justice, d’améliorer les conditions dans lesquelles le personnel judiciaire, dans son ensemble, s’acquitte de sa délicate mission.

Selon la secrétaire générale, le ministre de la Justice estime, en effet, pour ce qui concerne la recherche d’une justice de qualité, que les questions statutaires liées par exemple à l’indépendance des juges et celles matérielles sont intimement liées. C’est pour cette raison que le gouvernement a toujours considéré les préoccupations des magistrats et du personnel judiciaire, sur l’amélioration de leurs conditions de travail, comme légitimes.

A ce sujet, dit-elle, l’approche du ministère de la Justice consiste à lier cette amélioration des conditions de travail avec la modernisation des méthodes de travail, notamment par le biais de l’informatisation. En retour, a-t-elle poursuivi, il est attendu une plus grande implication en vue de l’atteinte des objectifs, en termes de réduction des délais de traitement des procédures, de dématérialisation, d’informatisation des chaînes judiciaires ou encore d’exécution des peines.

Ensuite, elle révèle que cet effort d’équipement sera maintenu pour l’année 2020, avec une enveloppe d’environ 400 millions prévue dans le budget. Il s’y ajoute un programme important de renouvellement du matériel roulant, des véhicules devant être réceptionnés incessamment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here