PARTAGER

Ce mercredi, l’ancien ministre Conseiller Moustapha Diakhaté a eu droit au plateau de l’émission Face à Pape Alé Niang de la Sen TV. Une opportunité qui lui aura permis de faire un tour d’horizon sur l’actualité brûlante qui secoue le pays. Très en verve et toujours armé de sa posture d’ »anticonformiste », Moustapha Diakhaté a indiqué que plusieurs hôpitaux du pays doivent plus de 20 milliards à la Senelec.

Sur ce, il considère que le recouvrement de cette dette par le gouvernement valait mieux que de grever le portefeuille des Sénégalais par la hausse du prix de l’électricité. Se félicitant ainsi de la rencontre entre le Chef de l’Etat et ses anciens compagnons au Palais, Moustapha Diakhaté a ensuite abordé le 3e mandat qui continue de faire débat dans le pays. Selon lui, si le président Sall brouille les pistes d’un 3e mandat par un Oui et Non, la Constitution le lui interdit formellement. Sur l’affaire Sen TV également, l’ancien président du groupe parlementaire de la majorité regrette la fermeture de cette chaine de télé. Il considère que c’est une atteinte au pluralisme démocratique et une volonté manifeste d’empêcher aux Sénégalais de dire ce qu’ils pensent. En ce qui concerne l’arrêté Ousmane Ngom, l’ancien député apèriste demande purement et simplement sa suppression car soulignant que le président Sall l’a mainte fois dénoncé lorsqu’il était dans l’opposition. Moustapha Diakhaté a également sommé à tous les Sénégalais de poursuivre le combat pour la libération de Guy Marius Sagna injustement emprisonné alors qu’il manifestait avec Dr Babacar Diop qui a été élargi par suite de la pression exercée par les universitaires.

Mais l’ancien compagnon du président Wade n’a pas manqué d’égratigner l’opposition dont il considère qu’elle est en « vacances » depuis presque le début du magistère du président Macky. Interpellé sur le clean day il regrette et appelle à la construction citoyenne qui est beaucoup plus ancrée chez le citoyen, selon son entendement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here