PARTAGER

Entre Moustapha Diop et Mamadou Mamour Diallo, le leader du mouvement « Dolly », c’est la guerre des chiffres en ce qui concerne le parrainage. Après la sortie du maire de Louga, qui avait déclaré que ses partisans ont collecté les 46 000 sur les 50 000 signatures engrangés dans la région, les proches du Directeur des Domaines ont remis en cause cette information. Une véritable guerre des chiffres.

Publicité

Louga vit au rythme du parrainage de la mouvance présidentielle. C’est la guerre des chiffres entre le ministre Moustapha Diop et Mamadou Mamour Diallo, le leader du mouvement « Dolly ».En conférence presse, dimanche dernier, quelques munites après la fin de la réunion de la majorité présidentielle, dirigée par Aminata Touré, coordonnatrice nationale du pôle parrainage pour le candidat Macky Sall, les partisans du ministre Moustapha  Diop, regroupés au sein de la coordination des maires du département, avaient déclaré ceci : « Sur les 50 000 signatures collectées dans la région, les 46 000 ont été déposés par (eux). « Faux », tonnent les partisans de Mamadou Mamour Diallo.

Les proches du Directeur général des Domaines, par ailleurs tête de file du mouvement « Dolly » remettent en cause l’info qu’ils assimilent à une honteuse manipulation. Papis Camara, membre de la Cellule de communication du mouvement « Dolly, n’a pas mis de gants pour apporter la contradiction au ministre de l’Industrie et des Pmi. « Moustapha Diop a fait comprendre au public que, sur les 50 000 signatures collectées par la mouvance présidentielle, les 46 000 lui reviennent de droit, informe  l’Observateur. Cette déclaration est humiliante, car la région de Louga compte environ 350 000 électeurs inscrits.

En tous les cas, cette guerre des chiffres entre ces deux responsables apèristes de Louga risque à bien des égards  d’avoir des conséquences fâcheuses si l’on n’y prend pas garde.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz