PARTAGER

Sory Kaba a eu l’outrecuidance de parler de l’impossibilité pour Macky Sall de briguer un éventuel troisième mandat et voilà que la foudre présidentielle s’abat sur lui. Le limogeage du directeur des sénégalais de l’extérieur s’apparente à un avertissement à l’endroit de ceux qui s’aventureraient à aborder une question devenue tabou.

Le président Macky Sall compte, de toute évidence, envoyer à l’éteignoir tous les ambitieux et le nom du ministre des affaires étrangères Amadou Bâ revient avec insistance comme l’une des personnalités les plus déterminées à creuser son sillon pour succéder au Chef de l’Etat. Une ambition réelle ou supposée qui ferait jaser au sein de certains cercles du pouvoir. Le limogeage de Sory Kaba serait un signal en direction de Amadou Bâ. En tout cas c’est son subordonné et proche collaborateur qui a osé aborder la question de la succession et qui en a subi les conséquences.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here