PARTAGER

Après  la  publication de la liste des 70 membres du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT) par le président de la république Macky Sall, une frange  des militants et responsables de la commune de Barkedji se sont levés pour manifester leur indignation et leur déception   face à  ce choix du président qui écarte les fils de la localité .Selon  Babacar Bour Sow membre fondateur de l’APR dans le djoloff et par ailleurs membre de la convergence des cadres républicains et responsable à Barkedji « la liste a provoqué un sentiment de  déception et de frustration des militants de Barkedji  » .Cette localité qui a été pourtant la porte d’entrée du président de la république  dans le département de Linguère, reste aujourd’hui la commune la plus oubliée par le régime du président Macky SALL indique-il. Les populations se sentent oubliées par le régime actuel  « depuis l’ accession de Macky sall  à la magistrature suprême en 2012, aucun fils du terroir n’a encore été promu à un poste de responsabilité ou accédé à un mandat électif, Barkédji n’a jusque-là ni ministre, ni  directeur national, ni PCA, ni député, ni conseiller économique social et environnemental, encore moins un haut conseiller, qui pourtant restait le dernier espoir des militants. »Face à cette situation qui ne fait que perdurer, les apéristes de la commune de  Barkédji condamnent avec la dernière énergie ce qu’ils qualifient de manque de considération et comptent se réunir dans les prochains jours pour déterminer la position à adopter face à cet oubli permanent et précisent que leur localité ne servira plus de rempart à des politiciens. Si cette injustice n’est pas corrigée, Babacar Sow et ses partisans  menacent de passer à la vitesse supérieure.

Doudou Thiane DahraDjoloff.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here