PARTAGER

Le Président de la République compte se conformer aux recommandations du fonds monétaire international (FMI) qui avait invité notre pays à aller dans le sens de la rationalisation des dépenses publiques. Un appel qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, selon l’As qui révèle que Macky Sall a décidé de supprimer quinze agences nationales sur la trentaine existante. Parmi les agences ciblées figurent l’Anamo, l’Anpej, l’Adepme, l’Anat et le Cices.
C’est dans cette logique que le Chef de l’Etat avait décidé de la fermeture de certains consulats, bureaux économiques et autres représentations diplomatiques. Au temps des vaches maigres l’Etat se serre la ceinture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here