PARTAGER

Interpellé par plusieurs députés libéraux sur la situation en Libye., le premier ministre Sénégalais Boun Abdallah Dionne, accuse Me Wade sans le nommer.  « Je vous rappelle que certains chefs d’’Etat Africains avaient travaillé pour le départ précipité de Khadafi.   Aujourd’hui il n’y pas d’Etat dans ce pays  et il faudra s’interroger pourquoi on est arrivé à cette situation », a t-il réplique. Me Wade en connivence avec l’ancien président français avait demandé le départ de Khadafi depuis Benghazi.  Par ailleurs, il rassure aux députés  que son gouvernement a lancé une opération de rapatriement des Sénégalais en situation difficile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here