PARTAGER

C’est une affaire qui risque d’éclabousser Karim Wade et ses proches. Le journal Libération révèle que la Justice allemande, qui mène un enquête sur une supposée commission que Fraport aurait pour se voir offrir la gestion de l’Aéroport international de  Blaise Diagne avant que Macky Sall ne casse la décision, en 2013, a fait une perquisition dans le siège de la société Fraport.

Selon le journal, une équipe de 100 enquêteurs ont fait une descente au siège du groupe Fraport-sur-le-main sous la houlette du Procureur. Après plus de 5 heures sur les lieux, les enquêteurs sont repartis  avec de grosses caisses remplies de documents qui, d’après le journal, sont en rapport à la concession signée entre le Sénégal et Fraport, sous Wade, pour la gestion de l’AIDB pendant 22 ans.

Selon le journal, le Parquet allemand a réuni suffisamment d’éléments qui attestent du versement de ces commissions à partir de 2006, date à laquelle Fraport a signé, via André Pal, la concession. D’ailleurs, 5 membres du Top management étaient interrogés sous le régime de la garde-à-vue alors que trois autres bénéficient du statut de témoins assistés. Du côté du Sénégal, Bibo Bourgi et Mamadou Pouye et dans une certaine mesure Karim Wade sont dans le collimateur des enquêteurs allemands.

A cet effet, le journal nous informe qu’une commission rogatoire est sur le point d’être envoyée au Sénégal pour tirer au clair cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here